Qui est Zalissa Koumare ?

A la tête du CCVA (centre de contrôle des véhicules automobiles) depuis le 01 septembre 2018, elle est arrivée comme pompier avec l’immense tâche d’éteindre le feu qui a secoué la maison plusieurs mois durant.

Gestionnaire financier de son état, elle devra puiser dans ces 23 années d’expériences pour venir à bout de cette mission. Madame Zalissa Koumare/Ouillio parait moins connu de l’opinion.

Cette ancienne députée, de par son engagement politique s’est vu confier également le secrétariat général du Nouveau Temps pour la démocratie NTD, un parti de la majorité présidentielle. Avec un tempérament calme, assez discrète mais attachée au travail bien fait, cette mère de 47 ans a au fil des années gravit plusieurs échelons au sein de l’administration public et du privé.

De son premier poste en tant que chef de département administratif et financier dans le management en 1995 et son passage au niveau de l’ONATEL comme Chef du Département Administratif et Financier de la Société des Télécommunications Mobiles du Burkina (TELMOB), elle a fait de la gestion financière son leitmotiv.

Ses 6 années d’expériences lui ont valu la promotion comme Chef du Département Finance du groupe ONATEL /TELMOB. De la gestion financière dans le privé et dans les institutions parapubliques, la transition est tout faite pour cette titulaire de Master 2 Professionnel en Analyse Economique et Développement International.

En septembre 2009, elle est appelée par la société SBIEA S.A comme Directrice Financière du groupe. Deux ans ont suffi à cette originaire du Lorum dans le Nord de faire ses valises puisque solliciter par le ministère en charge des infrastructures pour piloter le département financière et Comptable du Fonds d’Entretien Routier du Burkina (FER-B).

En février 2013, la femme politique fera son entré à l’Assemblée Nationale. Très vite ses qualités de gestionnaire financière et de personne très avisée aux questions de finances sont sollicitées par ses collègues députés. Zalissa Koumare est désignée 1re vice-présidente de la commission des finances et du budget de février 2013 à octobre 2014.

Après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, elle va vite reprendre ses activités et se verra confier à nouveau la direction de l’Administration, des Finances et de la Comptabilité de la Société Nationale de l’Aménagement des Terres et de l’Equipement Rural (SONATER).

Cette période, elle l’a mise à profit pour poursuivre des études approfondies et décroche en septembre 2015 un Master 2 en Management International, option Affaires Internationales de l’Université Jean Moulin Lyon3.

Aujourd’hui à la tête du CCVA, elle se dit toujours confiante que l’administration est une continuité donc à chacun de marquer son passage d’un poste à un autre poste par des actions hautement positives. Déjà lors de son discours d’installation elle disait ceci « Le manager n’est pas celui qui crie mais ce simple être humain responsabilisé à la tête d’une organisation, qui sait pourquoi ses collègues et collaborateurs crient et qui s’évertue de façon participative à trouver les remèdes appropries aux raisons profondes de ces cris. »

En tant que femme et au vu de son parcours elle ne cesse de rappeler à ses jeunes sœurs que seul le travail paye. « Que vous soyez hommes ou femmes si vous vous donnez à fond dans ce que vous faites l’on viendra toujours vous chercher. Il ne faut pas se précipiter, il faut juste travailler à fond les fruits tomberons d’eux même devant soi » déclarait-elle à la question de savoir qu’elle était son secret.

Ibrahim Dianda
Refeltafrique.net

Dans la même rubrique

Qui est Louise Mushikiwabo ?

Louise Mushikiwabo est une femme politique rwandaise. Ministre de l’Information puis des Affaires étrangères du Rwanda de 2009 à 2018, elle vient d’être élue le 12 Octobre dernier au poste de (...)

Qui est Norbert Toé, le nouveau Vice-Gouverneur burkinabè ?

Nommé Vice-Gouverneur de la BCEAO le 21 septembre 2018 par le Conseil des ministres de l’UMOA, Norbert Toé, qui prendra ses fonctions dans quelques semaines, remplacera à ce poste M. Jean-Baptiste (...)

Commentez