Syrie : le numéro deux du groupe Etat islamique capturé par les FDS

Les Forces démocratiques syriennes, une coalition à majorité kurde soutenue par Washington, ont annoncé ce dimanche 25 novembre avoir capturé le numéro deux du groupe jihadiste Etat islamique, dirigé par Abou Bakr al-Baghdadi.

Oussama Awaid al-Ibrahim, surnommé Abou Zeid, aurait été capturé par les Forces démocratiques syriennes, les FDS, jeudi dernier, dans la localité de Tayyana, dans la province orientale de Deir Ezzor, selon un communiqué de cette coalition.

Présenté comme le second d’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef suprême du groupe Etat islamique, Abou Zeid se cachait dans un tunnel et s’apprêtait à actionner une charge explosive qu’il portait sur lui lorsqu’il a été maîtrisé et arrêté. Le communiqué des FDS précise que 20 téléphones portables, 80 lingots d’or et une grosse somme d’argent ont été découverts avec le chef jihadiste, selon le site al-masdarnews, bien informé sur la Syrie.

L’annonce de la capture du haut dirigeant jihadiste tombe à point nommé pour les Forces démocratiques syriennes qui ont essuyé de cuisants revers face à l’EI ces dernières semaines à l’est de Deir Ezzor.

Vendredi et samedi, une cinquantaine de combattants des FDS ont été tués par les jihadistes, qui ont encore gagné du terrain dans cette région de Syrie proche de la frontière avec l’Irak.

Avec RFI

Dans la même rubrique

Migrations : réunion à Malte des ministres de l’Intérieur de l’Union européenne

Depuis plus d’un an, les Européens ont relancé les négociations enlisées depuis deux décennies pour trouver une solution pérenne à la question migratoire. C’est surtout le règlement de Dublin qui pose (...)

RDC : Un deuxième vaccin contre Ebola en essaie

La RDC a annoncé vendredi 20 septembre qu’elle allait utiliser un deuxième vaccin pour lutter contre la maladie à virus Ebola. L’utilisation de ce deuxième vaccin est une recommandation du Groupe (...)

Italie : un Italien d’origine sénégalaise prend des collégiens en otage

Le drame migratoire a pris une tournure digne d’un film d’action, avec une prise d’otages réalisée par un Italien d’origine sénégalaise. Ousseynou Sy (c’est son nom, NDLR) aurait agi sous le poids du (...)

Le désespoir de Macron, les « gilets jaunes » lancent l’« acte X » de leur mobilisation

Alors que le gouvernement français compte sur le « grand débat national » pour canaliser la contestation des « gilets jaunes », de nouveaux rassemblements sont prévus ce samedi 19 janvier à Paris et en (...)

Commentez