ONU : un troisième Africain à la tête du Conseil des droits de l’homme

L’ambassadeur sénégalais en Suisse a été élu ce lundi président du Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Coly Seck devient le troisième Africain à occuper ce poste depuis la création de l’institution en 2006.

Les 47 pays membres du Conseil des droits de l’homme des Nations unies étaient ce lundi en session à Genève. Dans la ville suisse, il était question d‘élaborer un nouveau programme de travail, un projet destiné à améliorer les moyens d’intervention de l’institution.

Mais, le point le plus essentiel était le renouvellement des instances dirigeantes de la structure. C’est ainsi qu‘à l’unanimité, l’ambassadeur sénégalais a été élu président de cette institution onusienne créée en 2006 pour réfléchir sur les problèmes des droits humains dans le monde.

Coly Seck a été félicité par de nombreux observateurs, notamment dans son pays où certains y ont vu un succès diplomatique.

Dans l’exécution de ses tâches, Coly Seck bénéficiera de la collaboration de deux vice-présidents : la Croate Vesna Batistić Kos et l’Islandais Harald Aspelu.

Le diplomate sénégalais est le troisième Africain à présider aux destinées de l’organe après le Nigérian Martin Ihoeghian Uhomoibhi (2008-2009) et le Gabonais Baudelaire Ndong Ella (2013-2014).

Avec Africanews

Dans la même rubrique

ANALYSE : CELEBRATION DE LA FETE NATIONALE : La survie de la nation doit être au cœur des échanges.

La célébration de la fête nationale 2018 a eu lieu à Manga dans la région du centre sud. Depuis l’instauration en 2008 de la commémoration tournante de la fête du 11 décembre, chaque région avait le (...)

G5 Sahel : Des parlementaires réunis à Paris

Ce jeudi 13 décembre 2018 dans la salle Lamartine de l’assemblée nationale française se tient un sommet interparlementaire sur le G5 sahel. Ce sommet réuni les représentants des parlements des états (...)

Commentez