Affaire Safiatou Zongo/Lopez : Malade et hospitalisée, un collectif craint le pire et demande sa libération immédiate

Le collectif Liberté et Dignité pour Safiatou Lopez ZONGO a rencontré la presse ce mercredi 05 décembre afin d’interpeller la partie accusatrice pour la libération du leader d’OSC en prison depuis le 29 Aout 2018 et souffrante depuis un certain moment.

Devant les journalistes les membres du collectif ont d’abord lu un message de safiatou Lopez où elle traduit toute sa fierté à l’endroit de ses camarades de lutte et tous ceux qui se sont mobilisé pour la soutenir. « Je suis fier de la mobilisation des Burkinabè pour le triomphe de la vérité » dit-on en substance dans le message.

Selon le collectif c’est une traque judicio-judicaire contre la présidente d’honneur du cadre de concertation nationale des OSC mené et orchestré par le régime en place.

« On lui reproche d’avoir planifié en association avec d’autres personnes l’évasion de certains militaires de la MACA. Ce sont des règlements de compte. Ils n’ont arrêté que deux personnes qui ne reconnaissent pas aussi les faits. La personne même qui a monté le scenario n’a pas été intelligente car le dossier est vide. Trois mois après nous sommes au regret de dire que la justice n’a pas pu apporter les éléments de l’existence d’une telle opération de déstabilisation qui impliquerait Safiatou Lopez », foi de Abraham Badolo membre du collectif.

Toutes les trois demandes de liberté provisoire ont été infructueuses pour des raisons de sécurités et pour éviter des insubordinations de témoins à en croire Siaka Coulibaly du collectif. Pour lui elle constitue une gêne pour certaines personnes dans l’exercice de leurs fonctions telle est la raison de son incarcération.

Actuellement hospitalisé en clinique pour raison de santé, le collectif tire la sonnette d’alarme et demande sa libération immédiate aux autorités judicaires au vu de son état de santé et de ses conditions de détentions précaires. « Elle se déplace en fauteuil roulant, elle n’arrive pas à se déplacer actuellement » a ajouté Abraham Badolo.

En rappel, Safiatou Lopez Zongo est incarcéré depuis plusieurs mois pour tentative de déstabilisation, accusation qu’elle a toujours rejetée en bloc.

Ibrahim DIANDA
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Fête nationale à Manga : Les exposants de la foire déçus de l’engouement

Clap de fin sur la célébration du 11 décembre à Manga. La population se réjouit des festivités et les autorités trouvent que la célébration s’est bien passée et qu’il il y’a eu l’engouement. Cette vision (...)

Mali : Aqmi a démenti la mort du chef djihadiste Amadou Koufa.

Abdelmalek Droukdel, dirigeant d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a démenti la mort du chef djihadiste malien Amadou Koufa lors d’une opération le 23 novembre de la force française Barkhane, (...)

Commentez