Burkina : Festival international de la danse urbaine pour révolutionner la danse africaine

L’Association B. Boy B. Girl organise du 6 au 8 décembre 2018, la 3e édition du festival international B. Boy B. Girl Africa (FIBBA) à l’Atelier Théâtre Burkinabè (ATB) à Ouagadougou. Les organisateurs ont donné les détails de cette activité lors d’une conférence de presse tenue le mardi 4 décembre 2018.

Inspirée par ses multiples expériences (voyages et rencontres) dans la danse, l’association BBA a concrétisé son rêve de changer les conditions de vie de l’artiste, du danseur afin de leur donner une plus-value. L’objectif de cette activité est de promouvoir et valoriser la danse en vue de mieux hisser ce domaine au panthéon des arts en Afrique.

Selon le président Seïbany Salif Traoré, « notre passion, nos efforts, nos sacrifices et la persévérance investis méritent d’être mis en avant et compris ». Pour eux, la place de la danse est centrale dans nos cultures et elle reste incontournable.

Les activités organisées visent à démontrer que la culture urbaine participe à l’école du savoir-vivre et du savoir-être en Afrique selon les organisateurs.
Celles qui seront menées durant ces 3 jours sont entre autres des conférences, du cypher et des workshops (stage de danse).

Ces workshops concernent le Break Danse, le Coupé-décalé, l’Afro hip hop, l’Afraw house, le Dancehall et warba. Et les artistes invités sont entre autres, Will B Black, Fush Alpha, Mackrist, Bboy Dany Dan et Bboy Adama.

Avec pour marraine, Aminata Ouédraogo, la FIBBA est sa 3e édition après les 2 éditions tenues au Sénégal. Le concept est né au Sénégal en 2012.

La 1re édition a eu lieu en 2016 à Dakar. Pour cette 3e édition,8 pays participent à la compétition dont, Caméroun, Togo, Bénin, Niger, Nigéria, Guinée Conakry et le Burkina. Comme innovation, cette édition a fait appel aux danseurs professionnels.

Alice Suglimanie THIOMABIANO
refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina : La justice au cœur de la 14e édition du Festival Ciné Droit Libre

La justice, elle est celle qui passera à la barre de la 14e édition du festival Ciné Droit Libre. Ce festival qui se tient du 15 novembre au 15 décembre 2018, dont l’ouverture officielle est prévue (...)

Burkina : La restitution des biens culturels africains, une grande préoccupation pour les acteurs de la culture

Le ministère de la culture, de l’art et du tourisme a organisé une conférence de presse ce jeudi 29 novembre 2018, une conférence de presse sur le retour des biens culturels. Au cours de cette (...)

Commentez