Développement personnel : Acquérir l’estime de soi en dix leçons (première partie)

L’estime de soi se définit comme étant le jugement que nous portons sur nous-même. C’est la capacité de se respecter et de s’aimer. Et pour y arriver, il faut croire en nos compétences, en notre intégrité, en notre valeur et en notre capacité d’être aimée. L’estime de soi n’est pas une panacée ! Même les personnes qui ont confiance en elles rencontrent des difficultés. À la différence que, quand cela leur arrive, elles sont mieux armées et savent trouver en elles les ressources pour composer avec la situation.

Pourquoi certaines d’entre nous s’estiment-elles peu et d’autres, beaucoup ? Pour le découvrir, il faut chercher la réponse du côté de notre enfance. Si nos parents nous ont traitée comme un être à part entière, nous ont accepté telle qu’on était et ont cru qu’on pouvait réussir dans la vie, il n’y a pas de doute, ils nous ont aidé à nous bâtir une solide estime de soi. Dans le cas contraire, on fait partie des adultes qui ont de sérieux problèmes de confiance en soi.

Nous avons sélectionné pour ce numéro 03 conseils faciles que chacun pourra adapter à ses besoins.

1. 0n a toutes 50 bonnes raisons de s’aimer

Pour développer notre estime de soi, il faut nous connaître. Le professeur Sidney B. Simon, de l’Université du Massachusetts propose de dresser la liste de « 50 bonnes raisons de se respecter », comme notre grande disponibilité ou notre bonne humeur. Les exemples ne manquent pas, il suffit d’y penser.

« Quand on fait cette liste et qu’on la compare avec celle des autres, nous explique le professeur Simon, on prend conscience qu’on ne se respecte pas toutes pour les mêmes raisons. Et c’est là qu’on commence à changer. On peut hausser notre estime de soi lorsqu’on possède notre fameuse liste de raisons de s’estimer. De plus, comme elle met en valeur nos points forts, on peut s’y référer quand notre estime montre des signes de défaillance ! »

2. Chaque malheur a ses côtés positifs

Si nous connaissons toutes des épreuves, à un moment ou l’autre de notre vie, nous ne les traversons pas toutes de la même manière. La psychothérapeute Kathie Carlson, auteure de In Her Image : The Unhealed Daughter’s Search for Her Mother, nous suggère une manière constructive de les surmonter. Demandons-nous : « Que puis-je tirer de positif de cet événement ? Suis-je plus forte, plus sage, plus sensible qu’avant de vivre ce malheur ? »
En constatant qu’on a non seulement survécu à une expérience malheureuse, mais qu’on a aussi acquis de la sagesse, on éprouvera un plus grand respect pour soi. Mme Carlson nous cite l’exemple d’une femme dont la mère s’était moquée de toutes les tentatives de sa fille pour s’identifier à elle, et ce, dès l’enfance. « À cause de son enfance, cette femme éprouvait de sérieuses difficultés à faire confiance aux gens et à établir des relations intimes. Par contre, elle était très autonome. Je ne prétends pas qu’elle a été chanceuse d’avoir une telle mère. Mais, dans d’autres circonstances, elle n’aurait peut-être pas été forcée de devenir indépendante et de ne se fier qu’à elle-même. »

3. L’enfant en nous veut être aimé

Pour avoir une bonne opinion de soi-même, on doit se sentir digne d’être aimé. Si, pendant notre enfance, on n’a été ni aimé ni valorisé, on continue, à l’âge adulte, de porter en soi cette enfant mal aimé. On peut, toutefois, retourner sauver cette enfant et prendre soin d’elle. Dans son livre Ayez confiance en vous, le psychologue Nathaniel Branden nous propose une autre démarche : se rappeler quel genre d’enfant on était et lui poser des questions. « Quelle impression cela me fait-il d’avoir cinq ans ? Qu’est-ce que je ressens quand je suis triste ou joyeuse ? Comment est la vie dans ma famille ? » Le simple fait de trouver des réponses nous permet de prendre au sérieux cette enfant en nous, de devenir son amie, de l’écouter et de se servir de sa sagesse pour aider la femme que l’on est aujourd’hui. (A suivre…)

Arlette Basilia BAYALA(Stagiaire)
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Soudan : manifestations contre le régime et pour commémorer les victimes de la répression

De nouvelles manifestations ont été organisées lundi au Soudan, pays secoué par une vague de contestation contre le pouvoir, afin de commémorer les victimes de la répression. Dans la journée, près de (...)

Mali : Aqmi revendique l’attaque d’un des camps de la minusma

Le groupe djihadiste a revendiqué l’attaque qui a touché le camp de la Minusma (Mission des Nations unies au Mali). Les faits se sont déroulés dans la matinée du dimanche 20 janvier 2019 et le bilan (...)

Commentez