Marine Le Pen sort renforcée de la crise des gilets jaunes avant les européennes

Après des semaines de colère et de manifestation, le Rassemblement national (RN), ex-Front national, est le seul parti politique qui sort gagnant de cette mobilisation des « gilets jaunes », selon les sondages. A sa tête, Marine Le Pen a su redresser la barre après l’élection présidentielle.

En France, le Rassemblement national surfe en tête de tous les sondages à cinq mois des élections européennes. Avec 24 % d’intentions de vote, le parti devance désormais de cinq points La République en marche d’Emmanuel Macron, selon l’institut Odoxa. Marine Le Pen est même entrée dans le trio de tête des personnalités préférées des Français la semaine dernière juste derrière Alain Juppé et Nicolas Hulot.

Pourtant après sa désastreuse prestation lors du débat d’entre-deux-tours à la présidentielle, les observateurs la jugeaient « finie ». Mais l’affaire Benalla, la démission de plusieurs ministres et surtout la crise des gilets jaunes lui ont redonné toute la matière pour attaquer l’exécutif. La colère d’une France populaire marginalisée représente précisément l’ADN du Rassemblement national.

Si Marine Le Pen et son parti sortent fortifiés de l’année 2018, ce n’est pas le cas de toute la droite. Les Républicains, eux, continuent de plonger, grands perdants de la crise des gilets jaunes. Ils reçoivent à peine 8 % d’intention de vote pour les élections européennes à venir. Laurent Wauquiez a lui-même reconnu des erreurs, des problèmes de stratégie et de communication, dans un message envoyé aux militants il y a quelques jours.

RFI

Dans la même rubrique

Kim Jong Un supervise une nouvelle fois le tir d’essai d’une nouvelle arme

Kim Jong Un, le dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a une nouvelle fois supervisé le tir d’essai d’une nouvelle arme vendredi matin, a rapporté samedi l’agence de (...)

Nigeria : Le président Buhari initie une politique protectionniste pour atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Le président Muhammadu Buhari a décidé de ne plus subventionner les importations agricoles au Nigeria. Cette décision vient renforcer ainsi, sa politique économique protectionniste, visant à rendre le (...)

Trump signe le décret reconnaissant la souveraineté d’Israël sur le Golan

Donald Trump montre le décret qu’il vient de signer reconnaissant la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, sous les applaudissements du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, le 25 (...)

Brexit : l’Union européenne s’impatiente face à la confusion britannique

Le sommet européen de printemps qui s’ouvre demain à Bruxelles devait être le dernier à Vingt-Huit et pour la Première ministre britannique. Mais à huit jours de l’échéance du Brexit, rien n’est moins (...)

Commentez