Aménagement territoriale au Burkina : Koudougou tient son cadeau de noël.

L’après-midi de ce mercredi 26 décembre 2018, a été une journée particulière pour les habitants de la ville de Koudougou. Les habitants de la cité du cavalier rouge ont assisté au lancement des travaux de réhabilitations de voiries. Ces travaux concernent la remise en état et la réhabilitation d’environ 9 kilomètres de voiries.

De passage le 26 septembre dernier, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré avait promis d’aménager les voiries urbaines de la ville de Koudougou. Ce mercredi 26 décembre 2018, soit trois mois plus tard, le chef de l’Etat a tenu promesse. En effet, le ministre d’Etat auprès de la présidence du Faso, Simon Compaoré et le ministre des Infrastructures, Éric Bougouma, ont lancé officiellement les travaux d’aménagement.

« Sécuriser et fluidifier le trafic dans la ville de Koudougou ». C’est dans cet objectif que le « Bulldozer du président », Éric Bougouma a lancé les travaux, qui concernent la remise en état et la réhabilitation d’environ 9 kilomètres de voiries. Il s’agit de huit (08) voies qui vont avoir un nouveau visage. « Ce qui va commencer ici aujourd’hui en matière d’infrastructures routières ne s’arrêtera pas jusqu’à ce que Koudougou revête ses habits de troisième ville du Burkina »a martelé le ministre Bougma.
La réalisation des travaux de réhabilitation est confiée à l’Entreprise Kanazoé Salif pour un montant de 2 274 078 495 francs CFA, avec un délai de d’exécution de six (06) mois. Les prestations du contrôle des dits travaux vont être assurées par le bureau d’études CINTECH pour un montant de 118 000 000 francs CFA Toutes taxes comprises (TTC), pour un délai de huit (08) mois. « Le financement du projet est assuré par le budget de l’Etat, gestions 2018 et 2019 »
Des nouvelles voiries sont annoncées également à Ouagadougou et le lancement va se faire dans les prochains jours.

Rassemblés par Ibrahim DIANDA
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

FETE DE TABASKI 2019 : le prix des moutons varie entre 30 000 et 500 000 FCFA

La fête de la Tabaski communément appelée « fête des moutons » arrive à grand pas. Pour les fidèles musulmans, s’acheter un mouton s’avère nécessaire pour accomplir son devoir de croyant. Cependant le (...)

Nigéria : Au moins 200 000 Nigérians meurent d’une intoxication alimentaire par an, selon un responsable

Au moins 200 000 Nigérians meurent chaque année des suites d’une intoxication alimentaire, une tendance préoccupante que le gouvernement s’emploie à inverser, a annoncé jeudi un responsable. En (...)

Attaque gendarmerie Kongoussi/Burkina : trois victimes collatérales

La gendarmerie de Kongoussi a été attaquée ce mercredi 06 février 2019 par des assaillants. Une femme qui était sur le point d’accoucher et son accompagnant ont été mortellement atteints lors de ladite (...)

Burkina Faso : L’état d’urgence décrété dans les zones fortement attaquées.

Réuni en conseil de ministres extraordinaire ce lundi 31 décembre 2018, le conseil de ministre a décidé de décréter l’état d’urgence dans certaines régions du pays. Cette décision fait suites aux (...)

Commentez