Burkina Faso : La campagne agricole 2018-2019 en hausse de 21,91 %

Ce vendredi 28 décembre 2018, Le Ministre de l’agriculture a rencontré les hommes de médias dans la salle de réunion du dit ministère. Objectif, faire le bilan prévisionnel de la campagne agricole 2018-2019 et les mesures d’accompagnement. Il a également été question du bilan de la mise en œuvre du plan de Réponse et de soutien aux personnes vulnérables et conclusions de l’Assemblée Générale du Conseil National de la Sécurité Alimentaire et l’institutionnalisation de la journée Mondiale des Légumineuses et coopération les institutions internationales.

Cette année il y’aura plus de production céréalières comparativement à l’année passée à en croire les prévisions du ministère en charge de l’agriculture. Face aux hommes de médias ce vendredi, le ministre Jacob Ouédraogo dit attendre pour la campagne agricole 2018-2019 qui vient de s’écouler 1 055 752 tonnes de mil soit une hausse de 27%, et 1 784 69 tonnes de maïs, soit une hausse de 16, 39 % comparativement à l’an dernier. Le riz, le sorgho blanc, le sorgho rouge et le fonio vont connaitre des hausses cette année. De façon générale selon le ministre, toutes les cultures de rentes comme de vivrières vont connaitre une hausse.

La principale raison selon le chef du département de l’agriculture, est due aux différentes subventions que le gouvernement à accorder aux producteurs. Il a chiffré ces subventions à hauteur de 16 milliards de FCFA.

Saisissant ainsi l’occasion, les premiers responsables du ministère ont fait le bilan de ma lise en œuvre du plan de réponses et de soutien aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaires et à la malnutrition. Sur ce point précis il ressort des échanges avec le ministre que 81 491 002 888 F CFA ont été mobilisé a ce effet. Les actions ont consisté à l’appui à la résilience, l’assistance alimentaire, les actions de nutrition.

Et pour lutter contre la malnutrition, les légumineuses jouent un rôle assez important. De ce fait le Burkina Faso a obtenu de l’organisation des nations unies l’institutionnalisation d’une journée mondiale des légumineuses. Ainsi le 10 février 2019, la première journée sera commémorée au pays des hommes intègres.
Le ministère de l’agriculture et des aménagements hydrauliques annonce par ailleurs 5 800 000 tonnes et 1 700 462 tonnes de cultures de rentes en termes de prévision pour la campagne agricole 2019-2020.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Reboisement au Burkina : où vont ces milliers d’arbres plantés chaque année ?

Face à l’avancée du désert avec sa conséquence de changement climatique, le reboisement s’avère nécessaire pour le Burkina Faso où environ 80% de la population vit de l’agriculture. C’est dans ce sens (...)

Grèce : « catastrophe écologique » sur l’île d’Eubée ravagée par un feu de forêt

Les pompiers grecs se battaient mercredi pour contenir l’important incendie qui ravage depuis plus de 30 heures l’un des refuges les mieux préservés de la faune et la flore sauvages en Grèce, sur (...)

Commentez