USA : une jeune femme tuée par un lion dans un parc

Le drame est survenu dans l’Etat de Caroline du Nord (sud-est des États-Unis). Une femme de 22 ans, stagiaire dans le parc, a été tuée par le fauve et les circonstances exactes de la tragédie restent à élucider.

La nouvelle a été annoncée ce dimanche par le Conservators Center, le parc où travaillait Alexandra Black (la victime), stagiaire de 22 ans. C’est dans un communiqué que les autorités du parc ont expliqué quelques aspects de la tragédie :
La manière dont le lion a pu quitter l’enclos fermé reste inconnue pour le moment.

“Le Conservators Center est dévasté par la perte d’une vie humaine aujourd’hui. Alors qu’une équipe guidée par un gardien professionnel procédait au nettoyage habituel d’un enclos, un des lions a réussi à s‘échapper de l’endroit où il était enfermé et a pénétré l’espace où se trouvaient les humains et a rapidement tué une personne.”

Le parc, qui a présenté ses condoléances à la famille de la jeune femme, a de même annoncé la fermeture temporaire de ses lieux. Le Conservators Center s’interroge (toujours dans son communiqué) sur la manière dont le fauve a pu quitter son enclos :
“La manière dont le lion a pu quitter l’enclos fermé reste inconnue pour le moment. Le lion n’est à aucun moment sorti du périmètre clôturé du parc.”

Non sans ajouter que la bête a dû être abattue dans le but de récupérer le corps de l’infortunée. L’animal a probablement aussi été tué pour éviter qu’il ne dévore sa victime.

Véritable passionnée d’animaux sauvages, Alexandra Black, qui travaillait au Conservator Center depuis à peine une dizaine de jours, était diplômée de l’Université de l’Indiana (État du Midwest des États-Unis).
Ironie du sort, c’est l’un de ces animaux qu’elle aimait tant qui lui a pris la vie.

Avec Africanews

Dans la même rubrique

Un hôtel pour divorcer au Royaume-Uni

Les procédures pour divorcer sont extrêmement longues, difficiles et coûteuses au Royaume-Uni. Un homme d’affaires a donc eu l’idée de profiter de la situation en créant le premier « hôtel du divorce » (...)

Un sosie norvégien de l’entraîneur de l’Olympique lyonnais fait le buzz

Connaissez-vous la théorie qui veut que nous aurions chacun sept sosies dans le monde ? L’entraîneur de l’Olympique lyonnais Bruno Genesio vient d’en trouver un. Des internautes se sont étonnés de la (...)

Commentez