Somalie : au moins trois blessés suite à des tirs de mortier sur une base onusienne

La Somalie ne connaît décidément pas le repos. Ce mardi 1er janvier, au moment où le monde célébrait le nouvel An, des tirs de mortier ont été enregistrés à l’intérieur d’une base de l’ONU à Mogadiscio.

La principale base des Nations unies située dans la capitale somalienne a fait l’objet d’une attaque au mortier ce mardi 1er janvier. Cette attaque, a fait au moins trois blessés.
Selon un communiqué de l’ONU, “Sept obus de mortier sont tombés cet après-midi à l’intérieur de l’enceinte (de la base), blessant deux membres du personnel de l’ONU et un intervenant extérieur”.
L’organisation mondiale précise (toujours dans son communiqué) qu’“Aucune des blessures ne menace la vie.” des personnes atteintes par les tirs.
Et comme cela est souvent le cas en Somalie après des attaques, les tristement célèbres islamistes Shebab, affiliés à Al-Qaïda, se sont empressés de revendiquer cet acte.
Les Shebab (qui signifient jeunesse ou jeune, en langue arabe), chassés de Mogadiscio en 2011, se sont juré de renverser le gouvernement somalien soutenu par l’Union africaine et la Communauté internationale.

Les fréquences de leurs attaques meurtrières ont diminué depuis leur éviction de la capitale somalienne. Mais les fondamentalistes religieux, qui veulent coûte que coûte imposer la charia aux Somaliens, restent actifs dans le pays, particulièrement dans les zones rurales.

Les Shebab ont pour principales cibles les bâtiments gouvernementaux, les forces de défense et de sécurité et les lieux bondés de monde tels que les marchés.
Ils sont aussi très actifs lors des événements électoraux, avec pour intention de faire le maximum de morts et de blessés. Le but étant de saper la volonté de voter des Somaliens.

Oncle Berma
Refletafrique.net avec AFP

Dans la même rubrique

Burkina : L’état-major menace de révoquer les militaires’’ fuyard’’

Dans une note de service signée par le chef d’état-major général des armées, il ressort que’’ Tout militaire des Forces armées nationales engagé dans une mission opérationnelle, coupable d’abandon de son (...)

Droits humains /Burkina Faso : Une action collective pour le suivi des dossiers individuel dans les maisons d’arrêt.

Ce lundi 04 février, les responsables de la formation sur les droits humains qui s’est tenue du 19 février au 03 mars 2018, ont rencontré la presse. Objectif, contribuer à la promotion de la (...)

Cameroun : l’opposition annule des manifestations prévues samedi

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), parti de l’opposant Maurice Kamto arrêté lundi, a décidé d’annuler des manifestations prévues samedi dans plusieurs villes du pays pour réclamer sa (...)

Nigeria : la diaspora de Londres manifeste contre la suspension du président de la cour suprême

Des Nigérians résidant à Londres ont manifesté vendredi contre la suspension du magistrat Walter Onnoghen du poste de président de la cour suprême. Cause, refus de déclarer ses avoir Étudiants, hommes (...)

Commentez