Session ordinaire de la Commune de Ziniare : Des conseillers claquent la porte pour dénoncer un ‘’forcing’’ du maire pour une affaire de 86 hectares à octroyer à un promoteur immobilier.

Convoqué par le maire, le conseil municipal s’est réuni ce jeudi 14 mars pour la première session ordinaire de l’année 2019. Une rencontre qui avait plusieurs points inscrits à l’ordre du jour mais qui sera très vite contestée dans la forme et dans le fond par une partie des conseillers qui n’ont pas hésité à quitter la salle.

Au nombre de 47, ces conseillers municipaux issus notamment du MPP, de la NAFA et de l’AJIR ont quitté la salle avant même l’entrée en débat des points inscrits à l’ordre du jour. Selon Mathias Sawadogo, conseiller municipal du MPP, c’est suite à l’entêtement du maire à vouloir faire un forcing qu’ils se sont retirés refusant de participer à ‘’un pillage organisé du foncier ‘’.

« Dans la forme nous avons demandé que la session se fasse en deux jours car l’ordre du jour est assez lourd avec des délibérations à la fin. Dans ces conditions les conseillers seront fatigués à la fin et ne pourront pas se concentrer sur des aspects très importants. Le maire a refusé cela. Ensuite dans le fond il y’a un promoteur immobilier qui veut 86 hectares de terrain. Le problème est que les membres de la commission aménagement du territoire ne se sont pas entendus et ont même inscrit cela dans leur rapport. Nous avons donc demandé à ce qu’on retire cela de l’ordre du jour, lorsque la commission aura quelque chose de concret, on va en débattre. Là-bas aussi le maire a refusé le retrait disant qu’une fois arriver sur ce point, on va en débattre. Face à ce forcing nous avons décidé de quitter la salle et de ne pas être complice d’une telle forfaiture » a précisé le conseiller Mathias Sawadogo, par ailleurs secrétaire général de la sous-section MPP de Ziniare.
Selon les dernières informations, la session se poursuit avec uniquement les 70 conseillers CDP qui sont restés pour la suite des échanges.

Ibrahim DIANDA
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

146 terroristes neutralisés par les FDS/Burkina : Le MBDHP dénonce 60 "exécutions sommaires"

Le Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP) a présenté ce mercredi 13 mars 2019 son rapport d’enquêtes sur la neutralisation des 146 ‘’présumés’’ terroristes par les FDS dans (...)

Brésil : une fusillade dans une école près de Sao Paulo fait plusieurs morts

Au Brésil, deux assaillants - des adolescents - ont tué par balle au moins huit personnes avant de se suicider, mercredi 13 mars, dans une école de l’agglomération de la grande ville de Sao Paulo. (...)

Commentez