États-Unis : Donald Trump balaie le patron des services secrets

Aux États-Unis, après le départ de la secrétaire à la Sécurité intérieure, celui du directeur des services secrets, chargés d’assurer la sécurité du président. Donald Trump semble s’être lancé dans une vaste réorganisation de ce ministère qui chapeaute le dossier clé de l’immigration.

« J’ai été prévenu il y a des semaines qu’il fallait s’attendre à des changements de hiérarchie dans l’ensemble du département de la Sécurité intérieure », a déclaré Tex Alles. Nommé par le président il y a deux ans à la tête des « secret services », il a annoncé son départ au lendemain de la démission de sa ministre de tutelle.

« D’autres responsables du département de la Sécurité intérieure devraient rapidement être remplacés, notamment le directeur des services de l’immigration », confie les medias américains. La semaine dernière, c’est le directeur adjoint des douanes qui a été contraint de se retirer. Selon une source officielle mais anonyme, le président américain entend « décapiter » cet important département dans le cadre d’une vaste purge. Donald Trump veut appliquer une ligne plus dure sur la question de l’immigration, un sujet qu’il compte placer au centre de sa campagne pour la réélection.

Il faut dire que malgré une volonté sans cesse affirmée de mettre un terme au flux migratoire, le président est confronté à un échec : 100 000 migrants ont été interpellés à la frontière sud du pays au mois de mars, un record en plus de dix ans.

Oncle Berma
refletafrique.net, africanews

Dans la même rubrique

États-Unis : l’ancien vice-président Joe Biden candidat à l’investiture démocrate

L’ancien vice-président Joe Biden, 76 ans, a annoncé sa candidature pour la course présidentielle de 2020 sur Twitter. Il a longtemps hésité se porter candidat, mais est tout de même en tête des (...)

Conseil des ministres : Le chef de l’Etat n’a jamais envisagé de négocier avec un quelconque groupe terroriste

Le traditionnel Conseil des ministres s’est tenu, ce mercredi 24 avril 2019, sous la présidence du Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré. Au sortir de ce rendez-vous hebdomadaire, le (...)

Commentez