RDC : La candidature de l’ex-voix du régime Kabila, Lambert Mende a été contestée.

L’ex-ministre de la Communication Lambert Mende connaît un atterrissage difficile dans sa province du Sankuru (centre) où sa candidature au poste de gouverneur est contestée.

Lundi, M. Mende, candidat unique, n’avait toujours pas été élu par les grands électeurs que sont les députés provinciaux, alors que le vote a eu lieu dans la plupart des 26 provinces que compte le pays.

Le président de la République Félix Tshisekedi a demandé “au président de la Commission électorale de reporter l‘élection”, a déclaré à la presse le ministre de l’Intérieur par intérim, Basile Olongo.

On veut faire croire aux gens qu’une candidature unique est illégale tout simplement
M. Olongo a fait allusion à des risques de troubles en cas d‘élection de M. Mende.
Mi-février, au moins une personne avait été tuée dans des affrontements entre la police et des manifestants qui demandaient le rejet de la candidature de M. Mende, membre de la coalition pro-Kabila du Front commun pour le Congo (FCC) et porte-parole du gouvernement de 2008 à 2018.
Samedi déjà, une majorité des grands électeurs avaient refusé de siéger pour entériner sa candidature unique.

Oncle Berma
Refletafrique.net, AFP

Dans la même rubrique

Israël démolit les maisons palestiniennes considérées comme illégales

Israël a entamé ce lundi 22 juillet la destruction controversée d’une dizaine de bâtiments situés à Sour Baher, près de Jérusalem, qui se trouvaient trop près de la barrière de séparation, selon les (...)

Législatives en Ukraine : pari gagné pour le président Zelenskiy

Le parti du président ukrainien Volodimir Zelenski, novice en politique élu en avril dernier en promettant d’éradiquer la corruption, a très nettement remporté les élections législatives ce dimanche 21 (...)

Commentez