Burkina/ CASEM MDNAC : L’amélioration de la gouvernance militaire au menu des concertations

« Nos troupes ont repris du poil de la bête », s’est réjoui jeudi, le ministre en charge de la Défense, Moumouna Chérif Sy, au moment où l’armée mène une vaste opération anti-terroriste, notamment à l’Est et au Centre-est.

« Comme vous le savez, nos troupes ont repris du poil de la bête. Donc il faut pouvoir les organiser, pouvoir les doter conséquemment pour qu’ils mènent leur tâche à bien », a indiqué le ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale et des anciens Combattants, Moumouna Cherif Sy.

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, même les stages ont été annulés, « donc autant de choses qui font que aujourd’hui, la priorité c’est de reconstruire notre armée, mettre les troupes aux pas pour que véritablement elles puissent mener la mission qui leur a été confiée », a-t-il expliqué.

Le ministre d’Etat a confié que « la grande opération à l’Est dénommée Otapuanou a suffisamment fait bouger les lignes car elle fut une grande opération en terme d’expertise militaire mais surtout en terme de cohésion pour l’armée et surtout en terme de lien armée-nation.

Pour le ministre, cela a permis aussi aux populations de reprendre confiance, de se reconnaitre dans leur forte armées et il n’ya pas de raison que l’armée ne continue pas son travail partout où les populations du Burkina Faso sont menacées.

M. Sy s’exprimait jeudi à l’issue de l’ouverture du premier conseil d’administration du secteur ministériel de son département qui, deux jours durant, se planchera sur quatre thématiques à savoir, le volet sécurité, l’organisation de l’armée, la présentation des résultats de l’étude sur le domaine militaire et le bilan du budget 2018 et la présentation de celui 2019.

Selon lui, son département est dans une logique de l’amélioration de la gouvernance militaire et cette amélioration consiste surtout à donner les moyens aux troupes afin qu’elles puissent faire leur boulot.

Agence d’Information du Burkina

Dans la même rubrique

Libye : 75 migrants clandestins secourus au large de la côte ouest

Le ministère libyen de l’Intérieur a annoncé vendredi que 75 migrants clandestins avaient été secourus au large de la côte ouest du pays en deux jours. Selon les autorités locales, 47 d’entre eux ont (...)

Burkina Faso : lancement d’une action humanitaire locale pour soutenir les déplacés internes

Un groupe d’associations de la société civile et de personnalités scientifiques, culturelles et médiatiques, ont lancé jeudi à Ouagadougou une action humanitaire citoyenne dénommée "FAISONS UN GESTE", (...)

Commentez