Afghanistan : La population paniquée !

Une forte explosion et des tirs ont été entendus ce samedi 20 avril dans le centre de la capitale afghane, non loin du ministère de la Communication. Pour l’instant, aucune information disponible sur d’éventuelles victimes. Aucune revendication non plus.

A Kaboul, « une explosion a été entendue près du ministère de la Communication et des tirs sporadiques ont également été entendus dans la zone », a déclaré ce samedi le porte-parole du ministère afghan de l’Intérieur, Nasrat Rahimi.

Une demi-heure après l’explosion, des tirs pouvaient encore être entendus par intermittence, selon l’Agence France-Presse. La zone, située dans le centre, à environ deux kilomètres de l’ultra sécurisée zone verte, a été bouclée par les forces de sécurité.

Non loin des lieux se trouve également l’un des principaux hôtels de la capitale afghane, relate Reuters. Le Serena Hotel est l’un des rares établissements encore fréquentés par des visiteurs étrangers, précise l’agence de presse.

Les faits surviennent au lendemain du report à la dernière minute d’une rencontre entre talibans, représentants du gouvernement et de la société civile, ce week-end à Doha. Les talibans protestaient notamment contre la présence prévue de membres du gouvernement d’Ashraf Ghani.

La semaine dernière, les insurgés ont annoncé le début de leur traditionnelle « offensive de printemps ». Des attaques meurtrières ont eu lieu dans plusieurs provinces. L’AFP rappelle que la branche afghane du groupe Etat islamique a aussi, par le passé, mené plusieurs attentats à Kaboul.

Oncle Berma
Refletafrique.net, RFI

Dans la même rubrique

Migrations : réunion à Malte des ministres de l’Intérieur de l’Union européenne

Depuis plus d’un an, les Européens ont relancé les négociations enlisées depuis deux décennies pour trouver une solution pérenne à la question migratoire. C’est surtout le règlement de Dublin qui pose (...)

RDC : Un deuxième vaccin contre Ebola en essaie

La RDC a annoncé vendredi 20 septembre qu’elle allait utiliser un deuxième vaccin pour lutter contre la maladie à virus Ebola. L’utilisation de ce deuxième vaccin est une recommandation du Groupe (...)

Commentez