La RD Congo : prochaine cible de l’internationale djihadiste en Afrique ?

Plus grand pays d’Afrique sub-saharienne, l’instable République démocratique du Congo est-elle dans le viseur de l’islam radical ou des mouvements affiliés à l’internationale djihadiste qui opèrent dans de nombreux pays sur le continent, du Mali à la Somalie ?

La question vient de se reposer dans l’est du pays, où l’agence de propagande de l’État islamique (EI) a revendiqué pour la première fois une attaque dans la province agitée du Nord-Kivu près de la frontière avec l’Ouganda. Au moins deux soldats congolais ont été tués le 16 avril dans cette attaque à Kamango, dans le territoire de Beni.

“Nous prenons au sérieux ce genre de déclarations”, a commenté lundi la cheffe de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco), Leila Zerrougui.
Les régimes dictatoriaux qui ont besoin de justifier leur répression interne et de s’attirer les bonnes grâces des puissances du Nord

“On sait, nous, que l’attaque a été menée par les ADF”, a-t-elle ajouté, référence aux Forces démocratiques alliées (ADF), historiquement des musulmans ougandais anti-président Museveni implantées dans cette zone du Congo depuis 1995.

Oncle Berma
refletafrique.net, africanews

Dans la même rubrique

Niger : vaste campagne de lutte contre le paludisme

Le ministère nigérien de la Santé, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a lancé lundi à Niamey l’édition 2019 de la campagne de chimio-prévention de paludisme saisonnier en vue (...)

Cameroun : un gendarme tué dans un accrochage avec des séparatistes en zone anglophone

Un gendarme camerounais a été tué dans la nuit de dimanche à lundi par des séparatistes armés dans la région du Sud-Ouest, a-t-on appris lundi de source militaire. Le militaire est tombé lors que des (...)

Commentez