Protection sociale : Les acteurs se donnent 24h pour dégager des pistes

Le Réseau national multi acteurs de protection sociale (RNMAP), a organisé une conférence publique, le mardi 14 mai 2019, à Ouagadougou. Cette activité s’inscrit dans le cadre la célébration du centenaire, de l’organisation internationale du travail (OIT), créée en 1919. L’objectif est d’informer et sensibiliser la population sur les droits en matière de protection sociale au Burkina Faso.

La protection est un droit pour être humain, en référence à la déclaration universelle des droits de l’homme. C’est sur la base de cette déclaration que de nombreuses conventions et recommandations internationales, en lien avec la protection sociale, ont été adoptées. Le Burkina Faso, n’est pas en marge de cette règle. En effet, le pays est membre de plusieurs organisations internationales, notamment l’organisation internationale du travail. Cependant, malgré l’existence des textes législatifs et les normes internationales, force est de constater que des insuffisances ne manquent pas en matière de la protection sociale. Il s’agit entre autres de la faible couverture des populations par les institutions de prévoyance sociale, le manque d’investissement dans la protection sociale, l’absence de ratification de plusieurs conventions et l’ignorance des populations de leurs droits en matière de protection sociale.

C’est donc pour faire de la protection sociale, une réalité au Burkina Faso, que le réseau mène plusieurs actions de plaidoyers, envers des décideurs nationaux et internationaux. Selon les premiers responsables, l’objectif est d’œuvrer pour l’avènement d’une protection sociale inclusive pour toutes les couches sociales. A l’occasion du centenaire de l’OIT, le réseau a voulu faire la célébration autrement. C’est pourquoi, les actions menées à ce jour, ont consisté à informer et à sensibiliser les populations, sur leurs droits en matière de protection sociale au Burkina Faso.

Les objectifs spécifiques recherchés à travers cette conférence sont : informer les participants sur l’importance des textes législatifs, sensibiliser les participants sur l’importance de la protection sociale dans la vie d’un être humain et informer les participants sur les dispositions à prendre pour pouvoir jouir pleinement de ses droits.

MC la voix des sans voix

Dans la même rubrique

Burkina Faso : un terroriste "dangereux" arrêté grâce à un avis de recherche de la gendarmerie

Un terroriste qualifié de dangereux par la gendarmerie nationale du Burkina Faso a été arrêté samedi après un avis de recherche, a-t-on appris dimanche de source officielle. "Le sieur Diallo a été (...)

Nigeria : 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto

Des hommes armés ont attaqué trois villages dans l’État de Sokoto, dans le nord-ouest du Nigeria, faisant au moins 37 morts, ont rapporté dimanche 21 juillet des sources locales et officielles. (...)

Commentez