Côte d’Ivoire : l’assureur camerounais Activa bientôt implanté à Abidjan

L’assureur camerounais Activa vient d’obtenir l’autorisation du régulateur des assurances en Afrique francophone pour lancer son activité à Abidjan en juillet prochain. Il sera notamment en concurrence avec les géants Saham, Allianz ou SUNU.

Poursuivant la politique de développement impulsée par son PDG, Richard Lowe, le groupe camerounais Activa Assurances lancera ses activités en Côte d’Ivoire en juillet prochain, quelques mois après le démarrage de ses activités en RDC, prévu le 27 mai. À la suite de l’enregistrement de sa filiale ivoirienne au greffe du tribunal de commerce d’Abidjan le 1er mars dernier, sa filiale ivoirienne vient en effet d’obtenir son agrément par la CIMA, l’organe régulateur des assurances en Afrique francophone.

Avec un capital social de 5 milliards de francs CFA (50 000 actions de 100 000 F CFA), la filiale ivoirienne opérera dans les branches IARD (« incendie, accidents et risques divers ») numéros 1 à 18, conformément à l’article 328 du Code des assurances.

Un marché ivoirien très concurrentiel

Pour se faire une place en Côte d’Ivoire, dont le siège sera situé dans le quartier du Plateau et sera dirigé par Diarrassouba Baba, elle devra cependant faire face à une âpres concurrence. Le marché ivoirien de l’assurance non vie, animé par 21 compagnies, est en effet dominé par de puissants groupes tels que Saham (29,54%), Allianz (10,60%), SUNU (10,18%) ou encore NSIA (9,05%), selon les derniers chiffres de l’Association des sociétés d’assurances de Côte d’Ivoire (ASACI).

Activa Côte d’Ivoire, qui sera une entreprise à taille humaine à ses débuts, comptera moins de 50 personnes. Elle pourra cependant compter sur un taux de couverture de l’assurance malgré tout très faible à 2%, ainsi que sur une classe moyenne émergente et des IDE en forte croissance dans le pays.

Source  : JeuneAfrique

Dans la même rubrique

Guinée : signature d’une charte nationale sur les PME

Le Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana a présidé vendredi la cérémonie de signature de la charte nationale des petites et moyennes entreprises (PME), en présence des acteurs du secteur (...)

USA-CHINE : La guerre commerciale engagée par les Etats-Unis affecte négativement les pays en développement

Le différend commercial sino-américain a des effets négatifs sur les pays en développement, et l’Egypte ne fait pas exception, a déclaré jeudi un économiste égyptien. Ahmed al-Sayyid al-Naggar, (...)

Commentez