Extrémisme : le Mali appelle l’UE à renforcer son soutien au Sahel

La recrudescence des attaques extrémismes inquiète le Mali qui demande à l’Union européenne de renforcer son soutien aux pays de la région du Sahel.

« C’est une course contre la montre », a lancé Tiebile Drame, le ministre malien des Affaires étrangères ce mardi, à la suite d’attaques perpétrées au centre du Mali et de l’autre côté de la frontière, dans le nord du Burkina Faso. Pour le chef de la diplomatie malienne, “l’Europe et d’autres pays du monde qui ont les moyens et se sentent concernés par la menace terroriste” devraient passer à l’action.

Ses déclarations sont intervenues à l’issue d’une réunion des gouvernements des pays de l’Union européenne et du Sahel, à Bruxelles, qui coïncide avec l’hommage rendu mardi à deux militaires français tombés lors d’une opération visant à libérer des otages étrangers, dont deux Français, au Burkina Faso. Dimanche, des inconnus armés ont attaqué une église catholique pendant la messe, tuant un prêtre et cinq fidèles. « Nous avons besoin d’une mobilisation internationale concrète », a-t-il martelé.

Source : Africanews

Dans la même rubrique

Lotissement zones non-loties : « Si Roch parle, ce soir même notre problème sera résolu » (Habibou Sanfo, manifestante)

Ils sont nombreux, pancartes à la main, les habitants des quartiers périphériques de Ouagadougou, appuyés par la coalition des associations pour la défense du droit aux logements, le mouvement (...)

Côte d’Ivoire : violents affrontements interethniques dans le centre du pays

De violents affrontements mercredi entre populations autochtones (Baoulé) et allogènes (Dioula, ressortissant du Nord) ont fait des dizaines de blessés, dont six membres des forces de l’ordre, à (...)

Commentez