Internationale : Cuba accusé d’esclavagisme devant la Cour pénale internationale

Des associations ont déposé une plainte contre le régime castriste, qui exploiterait les médecins cubains envoyés à l’étranger. Des missions devenues le principal revenu de l’île

Les médecins cubains ont-¬ils été traités comme des esclaves ? Une plainte a été déposée devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye contre l’Etat cubain, pour « crimes contre l’humanité pour des faits d’esclavagisme », a annoncé, mardi 14 mai, Prisoners Defenders, une association de défense de la démocratie basée à Madrid.

La plainte concerne les « milliers de médecins cubains forcés à participer aux missions de collaboration à l’étranger dans des conditions d’esclavagisme, au bénéfice du gouvernement cubain ». Déposée le 8 mai à La Haye et rendue publique mardi, elle est signée par la branche cubaine de l’association ainsi que par l’Union patriotique de Cuba (Unpacu), une ONG dissidente qui revendique 3000 adhérents sur l’île.

Les missions internationales de professionnels cubains – médecins pour la plupart, mais également ingénieurs, entraîneurs sportifs, architectes, géologues… – existent depuis plus de cinquante ans et se sont surtout développées ces vingt dernières années. Les médecins cubains, très qualifiés, ont travaillé pendant l’épidémie d’Ebola en Sierra Leone, le tremblement de terre à Haïti ou encore au Venezuela, en Bolivie ou en Afrique du Sud, sauvant des milliers de vies.

Source  : letemps.ch

Dans la même rubrique

Lotissement zones non-loties : « Si Roch parle, ce soir même notre problème sera résolu » (Habibou Sanfo, manifestante)

Ils sont nombreux, pancartes à la main, les habitants des quartiers périphériques de Ouagadougou, appuyés par la coalition des associations pour la défense du droit aux logements, le mouvement (...)

Côte d’Ivoire : violents affrontements interethniques dans le centre du pays

De violents affrontements mercredi entre populations autochtones (Baoulé) et allogènes (Dioula, ressortissant du Nord) ont fait des dizaines de blessés, dont six membres des forces de l’ordre, à (...)

Commentez