Situation nationale : ‘’ les retraités et les figurants doivent quitter le gouvernement’’ Aristide Ouédraogo

Le Front patriotique pour le renouveau (FPR), était face à la presse le mercredi 15 mai 2019, à Ouagadougou. Objectif : faire la lecture sur la situation nationale. Plusieurs points ont été abordés, notamment les attaques terroristes de plus en plus inquiétantes.

Le Burkina Faso, est actuellement confronté à de nombreuses difficultés de tous genres. Il faut comprendre par-là les attaques terroristes, es violences intercommunautaires, les grèves à ne point finir et autres. Cette situation n’est pas sans conséquences, en ce sens où les populations sont au bord du désespoir. Doit-ton continuer dans le silence à voir le navire chavirer ? Pour le Front patriotique pour le renouveau, la réponse est claire. « Nous disons non au silence complice, les retraités et les figurants doivent impérativement quitter le gouvernement » a déclaré Aristide Ouédraogo, président du FPR. A entendre le premier responsable du parti, le chaos dans lequel est plongé le pays, trouve sa justification dans l’incompétence des autorités actuelles.

Selon lui, le gouvernement du premier ministre Christophe Marie Dabiré, a lamentablement échoué sur tous les plans. C’est pourquoi, le FPR, exige du gouvernement un remaniement ministériel, afin de permettre aux retraités et aux figurants d’aller se reposer. « De par sa composition, le gouvernement actuel est à l’image d’une période de vaches grasses, alors qu’à contrario ,nous sommes en période de tensions difficiles , d’angoisses et d’incertitudes » a renchérit Aristide Ouédraogo. Le FPR a déploré l’inaction du gouvernement, face à la recrudescence des attaques terroristes. Le président du FPR, invite donc les autorités à agir par des actions concrètes, au lieu de se contenter à chaque fois à des condamnations sans effets. Pour terminer, le Front patriotique pour le renouveau, appelle l’ensemble du peuple au réveil et au sursaut patriotique.

MC la voix des sans voix

Dans la même rubrique

Dialogue politique au Burkina : l’intégralité des conclusions

Le dialogue politique initié par le chef de l’Etat burkinabè, Roch Kaboré, a livré ses conclusions ce lundi 22 juillet, soit une semaine jour pour jour de travaux ayant regroupé une cinquantaine de (...)

Israël démolit les maisons palestiniennes considérées comme illégales

Israël a entamé ce lundi 22 juillet la destruction controversée d’une dizaine de bâtiments situés à Sour Baher, près de Jérusalem, qui se trouvaient trop près de la barrière de séparation, selon les (...)

Commentez