La Côte d’Ivoire, meilleure de la zone Afrique et Moyen-Orient, en nombre d’IDE reçus sur de nouveaux projets en 2018

La Côte d’Ivoire est le pays de la zone Afrique et Moyen-Orient, qui a connu la plus forte progression (+68%), en nombre d’investissements directs étrangers ciblant de nouvelles initiatives (Greenfield) dans la zone Afrique et Moyen-Orient, apprend-on de la synthèse du nouveau rapport publié par FDI Intelligence, une division du groupe de presse britannique Financial Times.

Cette belle performance a été possible parce que le pays présidé par Alassane Ouattara est parti d’un niveau très bas, et seulement 32 nouveaux projets ont bénéficié de financements étrangers en 2018. Mais cela a suffi à hisser la Côte d’Ivoire à la 10ème place de ce classement.

Rappelons que l’Afrique du Sud demeure une fois de plus le premier pays africain en matière de nombre de nouveaux projets ayant reçu des investissements directs étrangers. Elle est suivie par l’Egypte et le Maroc. Le royaume chérifien bénéficie en effet de nombreuses délocalisations, aussi bien dans les services que l’industrie.

En termes de capitaux investis, la Côte d’Ivoire disparaît du top 10. L’Egypte fait la course en tête et l’Algérie, qui a reçu 9,3 milliards $ d’IDE sur de nouveaux projets, est deuxième en Afrique. La position de ce pays du nord du continent a surtout été tirée par l’investissement de 6 milliards $, effectué par l’entreprise chinoise CITIC dans le secteur du phosphate.

Avec Ecofin

Dans la même rubrique

La BOAD accorde un prêt de 33,6 millions de dollars pour un projet routier au Togo

Le Togo a obtenu de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) un prêt de 20 milliards de francs Cfa (33,6 millions de dollars américains), pour le financement partiel d’un projet routier dans (...)

Burkina : la 4e édition de la SAMAO est prévue pour le 26 septembre 2019 à Ouagadougou

Le comité d’organisation de la 4e édition de la semaine des activités minières d’Afrique de l’ouest (SAMAO) était face à la presse ce mardi 17 septembre 2019 à Ouagadougou pour faire le point des (...)

Commentez