Les Etats-Unis "sous-estimaient" Huawei a déclaré le Patron de l’entreprise chinoise.

Dans un contexte de guerre commerciale et de rivalité technologique entre Pékin et Washington, le numéro deux mondial des smartphones et leader de la 5G (cinquième génération de technologie mobile) est dans le collimateur de l’administration Trump depuis 2018.

Le patron de Huawei a averti mardi les Etats-Unis qu’ils "sous-estimaient" son entreprise, alors que le président américain Donald Trump fait tout depuis plusieurs mois pour bloquer les ambitions internationales du géant chinois des télécoms.
"Le personnel politique américain, par ses façons de faire à l’heure actuelle, montre qu’il sous-estime notre force", a indiqué M. Ren dans un entretien avec la presse.

Ren Zhengfei s’exprimait près d’une semaine après que Washington a décidé d’interdire aux groupes américains de commercer dans les télécommunications avec les sociétés étrangères jugées "à risque" pour la sécurité nationale — dont Huwei.
"La 5G de Huawei ne sera absolument pas affectée (par tout cela). En matière de technologie 5G, ce n’est pas en deux-trois ans que les autres entreprises pourront rattraper Huawei", a promis Ren Zhengfei en référence aux groupes américains et européens.

Depuis le placement de Huawei sur la liste noire par Donald Trump, le géant informatique Google — dont le système Android équipe l’immense majorité des smartphones dans le monde — a annoncé qu’il allait devoir couper les ponts avec le groupe chinois.
Ce dernier pourrait ainsi ne plus pouvoir accéder à certains services d’Android et à ses applications Gmail ou Google Maps.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

La BOAD accorde un prêt de 33,6 millions de dollars pour un projet routier au Togo

Le Togo a obtenu de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) un prêt de 20 milliards de francs Cfa (33,6 millions de dollars américains), pour le financement partiel d’un projet routier dans (...)

Burkina : la 4e édition de la SAMAO est prévue pour le 26 septembre 2019 à Ouagadougou

Le comité d’organisation de la 4e édition de la semaine des activités minières d’Afrique de l’ouest (SAMAO) était face à la presse ce mardi 17 septembre 2019 à Ouagadougou pour faire le point des (...)

Commentez