Cataracte : causes et traitement

La cataracte est une opacification du cristallin (lentille de l’œil) gênant le passage de la lumière. Dans la plupart des cas la cataracte est liée à l’âge. Principalement liée au vieillissement, la cataracte entraîne une baisse progressive de la vue pouvant aller jusqu’à la cécité. Une cataracte peut aussi être secondaire à un traumatisme oculaire, une inflammation et d’autres affections oculaires ou générales. Parfois chez l’enfant elle est congénitale.

Ampleur
Selon L’OMS, la cataracte liée à l’âge est la première cause de cécité dans le monde (48%). Cela représente 18 millions de personnes. Dans le monde, les personnes vivent de plus en plus longtemps, de ce fait le nombre de personnes atteintes de cataracte augmente. Bien que la cataracte puisse être enlevée chirurgicalement, dans beaucoup de pays, les services chirurgicaux ne sont pas adaptés. La cataracte est aussi une cause de basse vision dans les pays sous-développés.
Dans les pays développés la plupart des personnes sont opérées avant l’apparition d’une déficience visuelle. Même dans les pays où des soins chirurgicaux sont disponibles, la basse vision associée à une cataracte peut rester prévalente en raison de longs délais d’attente et de freins à l’accès à la chirurgie comme son prix ou le manque d’information ou encore de moyens de déplacement. Les nouvelles données basées sur la population mondiale de 2002 ne montrent globalement que peu d’amélioration de la situation ces dernières années.

Symptômes

La cataracte apparaît généralement lentement au fil des années. Comme toute lumière qui pénètre dans l’œil passe par le cristallin, la cataracte (qui opacifie le cristallin) entraîne le blocage, la déformation ou la diffusion de la lumière, ce qui induit une baisse de la vision. Les symptômes précoces peuvent comprendre
• Apparition de halos et d’étoiles autour des lumières (éblouissement).
• Difficulté à lire en raison de la difficulté à distinguer les parties pleines et déliées des lettres imprimées sur une page
• Besoin d’un éclairage supplémentaire pour bien voir
• Difficultés à distinguer le bleu foncé du noir
• Vision brouillée
• Couleurs d’aspect jauni et moins vif
• Moins fréquemment, vision double bénigne (aussi appelée image fantôme)
Bien que la cataracte soit presque toujours asymptomatique (indolore), elle peut, dans de rares cas, évoluer et augmenter la pression à l’intérieur de l’œil (glaucome), ce qui peut être douloureux.

Prévention et traitement

Aucune prévention efficace de la cataracte n’est connue pour le moment. Certains facteurs de risque sont connus comme le tabagisme, l’exposition aux ultraviolets, ou l’abus d’alcool. Le diabète sucré, l’hypertension artérielle, l’obésité ont été identifiées comme des facteurs de risque surajoutés.
Le traitement de la cataracte est une opération chirurgicale qui donne de très bons résultats visuels. La lentille opaque est enlevée et remplacée par une lentille intra-oculaire artificielle.

Dans beaucoup de régions éloignées des pays en développement, les personnes restent aveugles avec leur cataracte du fait du manque d’accès à des soins oculaires de qualité à un coût abordable. De ce fait, le nombre d’interventions effectuées dans le monde reste inférieur à l’incidence annuelle de la cataracte, sans parler de l’augmentation de la prévalence du fait de l’augmentation continue de l’espérance de vie dans certains pays et d’un nombre d’intervention qui reste faible dans les pays les moins avancés et surtout dans les zones rurales.
Par contre, dans certains pays en transition le taux d’intervention de la cataracte a beaucoup augmenté dans les zones urbaines. La chirurgie de la cataracte est la première parmi les 5 interventions en santé les plus coût-efficaces.

Refletafrique.net/OMS

Dans la même rubrique

Le Kenya lance le plus grand parc éolien d’Afrique

Le Kenya a officiellement lancé la plus grande centrale éolienne d’Afrique. Le projet gigantesque situé dans le nord et qui fournit déjà près d’un cinquième des besoins énergétiques du pays. Doté de (...)

SCIENCE : Une éclipse lunaire partielle à ne pas manquer ce soir

La Lune nous donne deux grands rendez-vous céleste en juillet : le 15, en conjonction avec Saturne, et surtout le 16, le soir du cinquantième anniversaire du lancement d’Apollo 11, notre satellite (...)

Commentez