Huawei veut promouvoir les villes intelligentes en Afrique

Le géant chinois des télécoms Huawei Technologies souhaite promouvoir les villes intelligentes en Afrique en vue de stimuler la durabilité environnementale, a déclaré ce dimanche un responsable de la société.

Adam Lane, directeur principal des affaires publiques chez Huawei Technologies (Kenya) Company Limited, a indiqué à Xinhua à Nairobi que les villes africaines pouvaient adopter des technologies modernes dans les domaines de la consommation d’eau et d’électricité, des communications et de l’amélioration de la sécurité.

"Huawei tient actuellement des discussions avec un certain nombre de villes africaines pour promouvoir le concept de villes intelligentes", a affirmé M. Lane au cours d’un Dialogue de chefs d’entreprise en amont de la Première session de l’Assemblée Habitat de l’ONU.

Huawei déploie déjà des technologies intelligentes dans certaines villes au Kenya, au Nigeria et au Botswana.
M. Lane a fait observer que les technologies intelligentes pouvaient être utilisées pour mieux surveiller l’utilisation des ressources environnementales, ce qui améliore la durabilité des villes.

Selon Huawei, à travers l’utilisation de systèmes de mesure intelligents pour l’eau et l’électricité, les villes africaines peuvent réduire le gaspillage et améliorer le recouvrement des recettes des services publics.
M. Lane a noté que l’Afrique connaissait actuellement l’une des urbanisations les plus rapides du monde.

"Ces défis entraînent la multiplication des installations informelles qui réduisent la qualité de vie des résidents urbains", a-t-il ajouté.
Le géant chinois des télécoms a également développé des innovations pour renforcer la sécurité des habitants des villes.
"Nous avons développé des centres de coordination et de communication avancés qui améliorent le délai d’intervention de la police et des ambulances en cas d’urgence", a déclaré le responsable de Huawei.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina : Le directeur de l’ENESA invite les jeunes à entreprendre dans le secteur de l’élevage

« L’élevage est un secteur où tu peux débuter avec zéro franc et devenir milliardaire », a assuré mardi le Directeur général de l’Ecole nationale de l’élevage et de la santé animale (ENESA) Dieudonné Tiala, (...)

Burkina : Mettre en terre 10 millions de plants au cours de la campagne de reforestation 2019

Le ministre burkinabè de l’Environnement Nestor Batio Bassière a indiqué mardi que la campagne nationale de reforestation de cette année a pour objectif de mettre en terre environ 10 millions de (...)

Commentez