Maroc : Les jeunes femmes marocaines motivées pour effectuer le service militaire obligatoire

Treize ans après avoir supprimer le service militaire obligatoire, le Royaume du Maroc va le rétablir. Le service militaire va redevenir obligatoire au Maroc à la fin de l’année 2019. Même s’il est facultatif pour les femmes, elles sont très motivées avec près de 13 milles jeunes femmes volontaires.

En février dernier, une loi pour le rétablissement du service militaire obligatoire au Maroc a été officiellement adoptée lors d’un conseil des ministres présidé par le Roi Mohammed VI.

Plus de 13 000 jeunes marocaines se sont portées volontaires. Dans le détail, un total de 133 820 jeunes âgés de 19 à 25 ans, dont 13 614 femmes, ont "rempli le formulaire de recensement" pour la conscription, a annoncé le ministère.
"Face à la forte adhésion des jeunes à l’opération de recensement", une commission officielle doit se réunir fin juin "pour composer le groupe des appelés" sous les drapeaux pour l’année en cours, a précisé le ministère marocain de l’intérieur dans un communiqué publié ce lundi 10 juin 2019.

Le texte, dont les décrets d’application ont été adoptés jeudi, fixe les « modalités de recensement, de sélection et d’enrôlement des assujettis au service militaire et la procédure suivie pour l’exemption de ce service ».
Les Marocains âgés entre 19 et 25 ans sont susceptibles d’être appelés sous les drapeaux pendant un an.

Refletafrique

Dans la même rubrique

Mali : Au moins 95 tués et 19 disparus dans l’attaque d’un village Dogon dans le centre du pays

L’attaque du village Dogon de Sobame Da, dans le centre du Mali, dans la nuit de dimanche à lundi, est l’œuvre d’hommes armés "soupçonnés d’être des terroristes", selon le gouvernement malien. Un bilan (...)

Burkina : Au moins 17 morts dans une attaque à Arbinda

Des individus armés non identifiés ont attaqué dimanche soir la commune rurale d’Arbinda, faisant au moins 17 morts. Un Nouveau bilan fait état de 19 morts et 13 blessés lors de l’attaque contre la (...)

Commentez