Burkina : Au moins 17 morts dans une attaque à Arbinda

Des individus armés non identifiés ont attaqué dimanche soir la commune rurale d’Arbinda, faisant au moins 17 morts.

Un Nouveau bilan fait état de 19 morts et 13 blessés lors de l’attaque contre la commune d’Arbinda et de villages environnants, a annoncé le ministre de La Défense Shérif Sy dans un communiqué.
Dans un message rendu public, la commune d’Arbinda a annoncé la mort de 17 personnes, tuées par des djihadistes présumés.
Toujours selon les services de communication de la commune, trois camions qui ont quitté Arbinda pour Dori ont été incendiés par des individus armés qui ont également exécuté un des chauffeurs.

La commune d’Arbinda est située, à 90 km de Djibo, chef-lieu de la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso, en proie à des attaques terroristes de plus en plus en plus récurrentes et meurtrières.
Dans la matinée du 28 février vers 11 heures, une patrouille de la Gendarmerie Nationale a essuyé des tirs d’un groupe terroriste à Kyèkelnoda, localité située à environ quarante (40) kilomètres au Nord de Arbinda.
La riposte de la patrouille a permis de neutraliser huit (08) assaillants et de récupérer un lot important de matériels après ratissage de la zone.
62 personnes avaient été tuées et 9 autres enlevés lors d’une attaque suivie d’un affrontement intercommunautaire en début avril dans la même commune de Arbinda.

Refletafrique

Dans la même rubrique

REFLET7 : l’hebdomadaire récapitulatif de l’actualité

Refletafrique.net est heureux de vous retrouver une fois de plus pour entamer une nouvelle semaine de l’actualité africaine et internationale. La rédaction vous invite à cet effet à refaire un tour (...)

Mali : manifestation à Bamako pour dire "stop" aux massacres

Entre 3.000 personnes, selon la police, et 5.000, selon les organisateurs, ont manifesté ce vendredi 21 juin à Bamako pour dire “stop” aux massacres dans le centre du Mali, où la situation a (...)

Commentez