Russie : Plus aucune charge contre le journaliste russe Ivan Golounov

Les autorités russes ont disculpé mardi le journaliste d’investigation Ivan Golounov, accusé de trafic de drogue, opérant un recul rarissime, à la mesure de l’indignation et de la mobilisation suscitées par cette affaire dans la société civile.

« Le pouvoir a entendu la société », s’est aussitôt félicité le site internet indépendant Meduza qui emploie ce reporter de 36 ans, promettant de poursuivre son travail d’enquête pour déterminer les responsables de « l’opération » orchestrée contre lui.
Les soutiens d’Ivan Golounov dénonçaient un coup monté en rétorsion à ses enquêtes.

Le journaliste affirmait que les stupéfiants découverts par les policiers ne lui appartenaient pas et avaient été placés à son insu. Les analyses réalisées à la demande de la justice n’avaient révélé aucune trace de drogue dans son sang et aucun des sachets saisis ne portait ses empreintes, selon ses avocats.

Une marche en soutien à Ivan Golounov était prévue ce mercredi dans le centre de Moscou, tandis qu’une pétition exigeant sa libération a permis de collecter près de 180 000 signatures.

Refletafrique

Dans la même rubrique

Chili : L’état d’urgence décrété à Santiago du Chili après une journée de violences

Le président chilien a décrété vendredi soir l’état d’urgence dans la capitale après des émeutes liées à l’augmentation du prix du ticket de métro. Initié le 6 octobre après l’augmentation du prix du titre (...)

Mexique : violents affrontements dans le fief d’El Chapo

Les forces de l’ordre mexicaines et des bandes armées se sont violemment affrontées jeudi soir à Culiacan, fief d’El Chapo, un chef de cartel qui purge depuis juillet dernier une peine de prison à (...)

Commentez