Burkina : Des déplacés de Tongomayel se réfugient à Manga

Après avoir subi des exactions et des menaces de morts de la part de groupes terroristes à Tongomayel dans la province du Soum, 54 personnes issues d‘une même famille ont pris le chemin de la région du Centre-sud pour y trouver refuge.

C’est à Kaïbo dans la commune rurale de Bindé, à une dizaine de km de Manga, qu’ils ont déposé leurs bagages dans la nuit du 16 au 17 juin 2019.

Le chef de famille des déplacés Karim Ouédraogo a expliqué que leur vie était constamment menacée par les terroristes qui dictaient à tout-va leurs lois. « Ils sont venus nous réunir et faire une prêche. Après ils nous ont dit ce qu’ils autorisaient et n’autorisaient pas », a confié M. Ouédraogo.

Le lundi 17 juin 2019, une délégation d’autorités administratives conduite par le gouverneur de la région du Centre-sud, Josiane Kabré, est allée s’enquérir des nouvelles des nouveaux-venus. Au terme des échanges, elle a promis apporter une aide aux déplacés, en attendant d’autres mesures adéquates.

Refletafrique

Dans la même rubrique

Santé : Les agences humanitaires de l’ONU appellent à éliminer la malnutrition des enfants

A la veille de la présentation du dernier rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, les agences humanitaires des Nations Unies ont appelé dimanche à mettre fin au (...)

Réinsertion sociale des militaires radiés : un pas décisif vers la réconciliation nationale

Depuis plus de huit années environ 769 familles étaient plongées dans le désarroi et la désolation totale. En effet, leurs parents sur qui reposait leur espoir venaient d’être radiés suite à la (...)

Commentez