Burkina : Des déplacés de Tongomayel se réfugient à Manga

Après avoir subi des exactions et des menaces de morts de la part de groupes terroristes à Tongomayel dans la province du Soum, 54 personnes issues d‘une même famille ont pris le chemin de la région du Centre-sud pour y trouver refuge.

C’est à Kaïbo dans la commune rurale de Bindé, à une dizaine de km de Manga, qu’ils ont déposé leurs bagages dans la nuit du 16 au 17 juin 2019.

Le chef de famille des déplacés Karim Ouédraogo a expliqué que leur vie était constamment menacée par les terroristes qui dictaient à tout-va leurs lois. « Ils sont venus nous réunir et faire une prêche. Après ils nous ont dit ce qu’ils autorisaient et n’autorisaient pas », a confié M. Ouédraogo.

Le lundi 17 juin 2019, une délégation d’autorités administratives conduite par le gouverneur de la région du Centre-sud, Josiane Kabré, est allée s’enquérir des nouvelles des nouveaux-venus. Au terme des échanges, elle a promis apporter une aide aux déplacés, en attendant d’autres mesures adéquates.

Refletafrique

Dans la même rubrique

Chili : L’état d’urgence décrété à Santiago du Chili après une journée de violences

Le président chilien a décrété vendredi soir l’état d’urgence dans la capitale après des émeutes liées à l’augmentation du prix du ticket de métro. Initié le 6 octobre après l’augmentation du prix du titre (...)

Mexique : violents affrontements dans le fief d’El Chapo

Les forces de l’ordre mexicaines et des bandes armées se sont violemment affrontées jeudi soir à Culiacan, fief d’El Chapo, un chef de cartel qui purge depuis juillet dernier une peine de prison à (...)

Commentez