ONU : La population mondiale atteindra 9,7 milliards d’habitants en 2050.

La population mondiale devrait augmenter de 2 milliards au cours des 30 prochaines années, passant ainsi de 7,7 milliards à 9,7 milliards d’habitants en 2050, selon un rapport des Nations Unies publié lundi à Londres.

L’édition 2019 du rapport "Perspectives de la population mondiale : faits marquants", publié par la division démographique du département des Affaires économiques et sociales des Nations Unies, a révélé que la population mondiale pourrait atteindre un pic vers 2100, avec près de 11 milliards d’habitants.

Le rapport a également confirmé que la population mondiale était en train de vieillir, notamment en raison de l’augmentation de l’espérance de vie et de la baisse des niveaux de fécondité.

La tranche d’âge des plus de 65 ans est celle qui croît le plus rapidement : d’ici 2050, une personne sur six dans le monde aura plus de 65 ans, contre une sur onze en 2019.
Le nombre de pays connaissant une baisse démographique est également en augmentation.

La population devrait ainsi diminuer d’au moins 1 % dans 55 pays ou régions, dont 26 pourraient même connaître une baisse d’au moins 10 %.
Entre 2019 et 2050, la population de la Chine devrait diminuer de 31,4 millions d’habitants, soit environ 2,2 %, a indiqué le rapport.
L’Inde devancera probablement la Chine en tant que pays le plus peuplé du monde vers 2027, selon le rapport.

Refletafrique

Dans la même rubrique

Santé : Les agences humanitaires de l’ONU appellent à éliminer la malnutrition des enfants

A la veille de la présentation du dernier rapport sur l’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, les agences humanitaires des Nations Unies ont appelé dimanche à mettre fin au (...)

Réinsertion sociale des militaires radiés : un pas décisif vers la réconciliation nationale

Depuis plus de huit années environ 769 familles étaient plongées dans le désarroi et la désolation totale. En effet, leurs parents sur qui reposait leur espoir venaient d’être radiés suite à la (...)

Commentez