Burkina Faso : l’artiste Smarty s’engage avec l’UNICEF contre le mariage des enfants

Légende du hip-hop burkinabè, Smarty s’est engagé avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), comme porte-voix de « Ne m’appelez pas Madame », une campagne contre le mariage des enfants au Burkina.

Le chanteur a signé une chanson puissante – Ombre de la nuit - inspirée de la vie d’une jeune fille de 16 ans, mariée de force, qui l’a contacté via les réseaux sociaux. Le vidéo clip de la chanson, montre une réalité crue et raconte l’histoire d’une jeune fille mariée avant de le vouloir. On y voit une jeune fille dans des habits trop grands pour elle, parée de bijoux, en robe de mariée, entourée d’une foule agitée et heureuse de l’union à venir.

En réalisant cette chanson, le rappeur âgé de 40 ans s’est fixé un objectif : sensibiliser, mais ne pas choquer. « Autour de nous, on a tous des proches qui ont vécu ça, des mères d’amis qui n’ont pas choisi leur époux. Plusieurs générations sont nées de ce genre de mariage, au sein desquels les femmes ont appris à trouver une forme d’équilibre. C’est donc sensible et il faut l’aborder avec beaucoup de respect et de tact », a souligné Smarty dans un communiqué de presse rendu public vendredi par l’UNICEF.

Au Burkina Faso, une fille sur deux (52%) est mariée avant l’âge de 18 ans et une sur 10 (10%) avant l’âge de 15 ans. Le pays d’Afrique de l’Ouest affiche le cinquième taux de prévalence du mariage d’enfants le plus élevé au monde bien que le mariage y soit pourtant interdit avant 17 ans.

Avec l’appui de la Première Dame, Sika Kaboré, l’UNICEF est engagé dans un plaidoyer pour que l’âge légal du mariage au Burkina Faso soit relevé à 18 ans.
« L’engagement contre le mariage des enfants doit être total car cette pratique détruit non seulement les filles et les garçons qui la subissent mais elle déchire le tissu social, le bien-être et la prospérité de la société toute entière », a expliqué le Dr Anne Vincent, Représentante de l’UNICEF au Burkina Faso. « Nous avons besoin de toutes les forces pour lutter contre ce fléau. L’art, en particulier la musique est une arme puissante qui peut toucher les esprits et les cœurs », a-t-elle souligné lors du lancement de la chanson de Smarty et de son vidéo clip.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Culture : L’UNESCO retire le lieu de naissance de Jésus à Bethléem de sa liste des sites patrimoniaux en danger

L’agence culturelle des Nations Unies a annoncé mardi 02 juillet qu’elle retirait de sa liste du patrimoine mondial en péril le site officiellement reconnu comme étant le lieu de naissance de Jésus, (...)

Culture : Fête de la Musique ce 21 juin

Le monde le doit à Jack Lang qui en 1981 a lancé le concept qui est devenu un phénomène mondial. La date du 21 juin est connue de tout le monde comme la célébration de la Fête de la Musique. En (...)

Commentez