Les polices béninoise et nigériane démantèlent un réseau de trafiquants de véhicules volés

Les forces de sécurité du Bénin et du Nigeria ont interpellé une quinzaine de trafiquants de véhicules haute gamme volés au Nigeria puis reimmatriculés pour être vendus au Bénin et dans d’autres pays de l’Afrique de l’ouest, a-t-on appris vendredi de sources policières à Cotonou.

Selon cette source, au terme d’une enquête ouverte par les Bureaux centraux nationaux Interpol Bénin-Nigeria, quinze suspects, y compris le chef du réseau, ont été interpellés.

Les objets saisis comprennent deux Lexus 350, deux Toyota Corolla et une Toyota Camry, ainis que divers outils, notamment une perceuse, un appareil pour river, des plaques minéralogiques, des plaques de numéros châssis, treize différents cachets, trois paires de plaques d’immatriculation et douze livrets de bord.

"Les prévenus procèdent à la récupération des véhicules volés au Nigeria par le chef du réseau, ensuite à des modifications pour faire disparaître toutes traces de leur butin. Une immatriculation frauduleuse s’opère grâce au concours d’un membre du réseau qui aurait une complicité avec les agents de la société des plaques et accessoires", explique la même source, ajoutant que toutes les personnes arrêtées seront présentées dans les jours à venir au procureur de la République du Tribunal de première instance de Cotonou.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Sida : un chiffre encore très lourd mais en baisse en Afrique, rapporte l’Onusida

Sept cent soixante-dix mille personnes sont mortes en raison du VIH dans le monde en 2018, selon le dernier rapport publié ce mardi 16 juillet de l’Onusida, l’agence onusienne dédiée à la lutte (...)

Burkina : Relogement des populations de Garghin

Le ministre en charge de l’Habitat, Dieudonné Maurice Bonanet a déclaré mardi avoir convenu avec les populations de Garghin, de réduire de 250 à 125 m2, chacune des 500 parcelles qui leur avaient été (...)

Commentez