SCIENCE : Une éclipse lunaire partielle à ne pas manquer ce soir

La Lune nous donne deux grands rendez-vous céleste en juillet : le 15, en conjonction avec Saturne, et surtout le 16, le soir du cinquantième anniversaire du lancement d’Apollo 11, notre satellite sera en partie plongé dans les ténèbres de l’ombre de la Terre. Un événement qui sera visible presque partout dans le monde.
Pour les Terriens, 2019 est assurément placée sous le signe de la Lune. D’une part, en raison du cinquantième anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune avec la mission Apollo 11, et d’autre part parce que notre satellite nous offre cette année deux éclipses lunaires. Une totale que nous avons pu admirer en janvier dernier (revoir les plus belles photos) et une partielle qui sera visible en Europe et presque partout dans le monde, à l’exception de l’Amérique du Nord et le nord de la Sibérie, ce mardi 16 juillet, jour anniversaire qui plus est du décollage d’Apollo 11.
Ce soir, au moment où le Soleil disparaîtra sous l’horizon nord-ouest, la Pleine Lune qui lui fait face et lui tend son beau miroir, se hissera au-dessus du sud-est, non loin de Saturne qui la précédera. Elle sera en opposition, c’est-à-dire alignée avec la Terre et le Soleil. Mais cette fois-ci, 14 jours après être passée devant le Soleil (éclipse solaire totale visible en Amérique du Sud le 2 juillet), une partie de son globe va baigner dans l’ombre de la Terre - ce qui devrait rafraîchir un peu les régions touchées. Ce sera donc une Pleine Lune pas comme les autres que nous allons pouvoir contempler en train de rougir.

L’éclipse de Lune partielle aura déjà commencé quand, en Europe, nous la verrons paraître au-dessus de l’horizon. Mais elle sera encore loin d’être terminée. L’astre lunaire entrera dans la pénombre de la Terre à 18 h 43 TU soit 20 h 43 en France métropolitaine, une demi-heure environ avant le coucher du Soleil. L’astre va commencer à s’assombrir. Puis la Lune, en train de rouler à demi dans l’ombre projetée de la Terre, verra les reliefs de sa moitié nord s’obscurcir. Environ 65 % de sa surface sera dans l’ombre lors du maximum de l’éclipse lunaire qui aura lieu à 23 h 30, heure de Paris (21 h 30 TU). On ne verra plus très bien à ce moment-là les vastes taches sombres de l’océan des Tempêtes, à l’ouest, et celles qui marquent l’est : la mer des Crises, la mer de la Sérénité, la mer de la Fécondité et bien sûr la mer de la Tranquillité, la région visée par Apollo 11, il y a 50 ans jour pour jour, par le module Eagle lancé par la puissante Saturn V.


La fin de l’éclipse partielle de Lune sera vers 1 h 00 du matin. Et il sera 2 h 17 (00 h 17 TU) quand le globe lunaire sortira de la pénombre. Voilà qui promet un beau spectacle céleste ! De longues heures à la lueur d’une Lune d’une humeur plus sombre qu’à son accoutumée. Plus sombre ? Tant mieux car si vous avez choisi un endroit préservé de la pollution lumineuse pour passer cette soirée, vous verrez mieux alors toute la tapisserie étoilée de l’été, le fleuve de la Voie lactée scintiller et les très brillantes Saturne et Jupiter. On peut regarder l’éclipse lunaire à l’œil nu, sans aucun danger. Et inutile de dire que c’est encore plus sensationnel à travers une paire de jumelles, allongé dans l’herbe (pour ne pas trop bouger). Et bien sûr, dans une lunette ou un télescope, si vous en possédez un(e). Le cas échéant, il y a peut-être un club d’astronomie qui ouvrira ses portes près de chez vous... ou de votre lieu de vacances. Partout dans le monde ou presque.

Source : Futura Science

Dans la même rubrique

Tech : Google Lance Google Stadia une plateforme de jeu vidéo en streaming

Google lance ce mardi 19 novembre Stadia, sa plateforme de jeu vidéo en streaming. Nous avons pu l’essayer en avant-première pendant quelques jours, voici nos premières impressions. Ça y est, le (...)

Technologies : Voici la plus petite caméra du monde, pour aller encore plus loin dans le corps humain !

Une société américaine est à l’origine d’une caméra nouvellement inscrite dans le Livre Guinness des records. En effet, celle-ci est devenue la plus petite caméra du monde. Le moins que l’on puisse (...)

Commentez