Attécoubé : Un adolescent tué au cours d’une bagarre

A seulement 16 ans, c’en est déjà définitivement terminé du séjour sur terre, pour le jeune Wilfried Angbéni. Le pauvre adolescent a été tué à coup de couteau. La scène dramatique se passe dans son quartier, à Abobodoumé, dans la commune d’Attécoubé.

Selon les renseignements fournis sur ce drame par nos sources, ce jour-là, il se déclenche une bagarre rangée entre deux groupes de jeunes gens. Et parmi ces jeunes qui se défoulent à leur façon, se trouve Wilfried.

C’est donc au cours de ce pugilat où tous les coups étaient permis, que le pauvre se voit violemment enfoncer un couteau dans le corps. Il pousse un strident cri de détresse, avant de s’écrouler. Son malheur sonne en même temps la fin de la bagarre, quand les différents protagonistes prennent la fuite et disparaissent dans le quartier-village ; abandonnant sur place, le jeune Wilfried perdant énormément de sang. Des passants qui le reconnaissent, courent alerter sa famille. Des membres de celle-ci accourent sur les lieux et le découvrent ainsi, très mal en point.

Il faut sauver l’infortuné jeune homme. C’est ainsi que les siens s’emploient à l’évacuer au centre se santé du secteur. Malheureusement, en chemin, le pauvre garçon lâche son dernier soupir, après avoir beaucoup saigné.
La police, alertée, dépêche des agents sur les lieux. Ces derniers procèdent au constat d’usage qui s’impose en pareille situation, et la dépouille est déposée à la morgue par les services des pompes funèbres.

Mais qu’est ce qui a entraîné cette bagarre rangée ? Et qui a porté le coup de couteau mortel à Wilfried Angbéni ? L’enquête policière s’attelle à trouver des éléments de réponses à ces interrogations. Ce qui va permettre de situer les responsabilités et conduire à des poursuites judiciaires des mis en cause.

Source : Média

Dans la même rubrique

Italie : la mère supérieure tombe amoureuse, le couvent ferme

Un couvent italien du XVIIe siècle a dû fermer ses portes, car l’une de ses religieuses, la mère supérieure, est tombée amoureuse d’un homme de la région, rapporte « La Repubblica ». Une histoire (...)

À peine embauchés par Chronopost, 2 livreurs disparaissent avec plus de 655 millions de FCFA de marchandises

Ils venaient d’être embauchés par un sous-traitant de Chronopost, à l’approche des fêtes de fin d’année. Deux livreurs ont disparu avec deux fourgons remplis de colis, pour une valeur totale d’environ un (...)

Commentez