On lui a coupé les deux seins par erreur

Le Royal Stoke University Hospital plaide « l’erreur humaine ».

Mais cette erreur a coûté très cher à Sarah Boyle, une mère de famille anglaise de 28 ans. En 2016, l’équipe médicale lui a appris qu’elle souffrait d’un cancer du sein avant de faire marche arrière quelques mois plus tard, après une chimiothérapie lui ayant fait perdre tous ses cheveux et deux mastectomies (ses deux seins lui ont été retirés, ndlr), raconte The Independant.

C’est parce que son nouveau-né refusait de prendre le sein au moment de l’allaitement que Sarah Boyle était allée consulter. Après un scanner et une biopsie, le verdict tombe : selon les médecins, elle souffre d’un cancer du sein, et celui-ci est déjà à un stade bien avancé. Ce n’est qu’après l’ablation de ses deux organes et une chimiothérapie que l’équipe médicale lui apprend la terrible nouvelle.

« Se faire dire que l’on a le cancer, c’est terrible, mais passer à travers tous les traitements et les opérations pour ensuite se faire dire que ce n’était pas nécessaire, c’est traumatisant »
, explique-t-elle. D’autant plus qu’à cause de ses mastectomies, Sarah Boyle avait eu recours à des implants mammaires, qui pourraient désormais augmenter le risque de développer un cancer.

Source : Media

Dans la même rubrique

Tanzanie : un Américain se noie en demandant son amie en mariage

Un Américain s’est noyé en demandant son amie en mariage sous l’eau, dans une île paradisiaque en Tanzanie, a annoncé dimanche l’hôtel de luxe où le couple séjournait. La femme, Kenesha Antoine, a publié (...)

Cocufié et humilié par sa femme en France, il kidnappe ses deux enfants et retourne en Afrique

JC a pris ses quartiers à Ngoyo dans sa villa en compagnie de ses deux enfants et explique à sa famille le calvaire vécu en France avec celle qu’elle appelle son porte malheur. Cocufié, humilié, il (...)

Commentez