On lui a coupé les deux seins par erreur

Le Royal Stoke University Hospital plaide « l’erreur humaine ».

Mais cette erreur a coûté très cher à Sarah Boyle, une mère de famille anglaise de 28 ans. En 2016, l’équipe médicale lui a appris qu’elle souffrait d’un cancer du sein avant de faire marche arrière quelques mois plus tard, après une chimiothérapie lui ayant fait perdre tous ses cheveux et deux mastectomies (ses deux seins lui ont été retirés, ndlr), raconte The Independant.

C’est parce que son nouveau-né refusait de prendre le sein au moment de l’allaitement que Sarah Boyle était allée consulter. Après un scanner et une biopsie, le verdict tombe : selon les médecins, elle souffre d’un cancer du sein, et celui-ci est déjà à un stade bien avancé. Ce n’est qu’après l’ablation de ses deux organes et une chimiothérapie que l’équipe médicale lui apprend la terrible nouvelle.

« Se faire dire que l’on a le cancer, c’est terrible, mais passer à travers tous les traitements et les opérations pour ensuite se faire dire que ce n’était pas nécessaire, c’est traumatisant »
, explique-t-elle. D’autant plus qu’à cause de ses mastectomies, Sarah Boyle avait eu recours à des implants mammaires, qui pourraient désormais augmenter le risque de développer un cancer.

Source : Media

Dans la même rubrique

Il force son épouse à avaler son alliance et la bat à mort devant ses enfants

Shaun, 28 ans, comparaît en ce moment devant la Winchester Crown Court, en Grande-Bretagne, pour le meurtre de sa compagne Lucy-Anne. Les faits se sont déroulés le 23 juin dernier à Andover, dans (...)

En colère, le patron a castré le domestique qui couchait avec sa femme

Les faits qui paraissent invraisemblables se seraient déroulés dans un village de la zone Office du Niger. Les funérailles de l’inconnu (puisque personne ne savait d’où il venait, ni qui sont ses (...)

Commentez