Burkina : Le Fond d’assistance judiciaire vient en aide à 138 personnes

138 personnes ont été assistées par le fonds d’assistance judiciaire (FAJ) au premier semestre de 2019, a annoncé mardi, le ministre de la Justice, Réné Bagoro.

« Des acquis ont tout de même été engrangés, c’est le cas de l’assistance de 138 personnes par le Fond d’assistance judiciaire et de 1140 dossiers de conflits individuels et collectifs de travail qui ont été traités », a affirmé le ministre de la Justice, mardi, Réné Bagoro, lors du bilan à mi-parcours 2019 du cadre sectoriel de dialogue « justice et droits humains » (CSD-JDH).

Selon M. Bagoro, les taux d’exécution physique et financière des produits du CSD au cours du premier semestre 2019, sont respectivement de 28,83% et 21,10%.
Cependant, il note que ces taux sont « relativement faibles et nettement inférieurs » à ceux de l’année dernière qui étaient respectivement de 33,22% et 31,22% ».

A en croire le ministre Bagoro, les difficultés liées à la mise en place tardive du budget des ministres de la justice et des droits humains, suite à la scission intervenue en janvier 2019, a conduit les directions à programmer la majeure partie des activités au second semestre de l’année.

En rappel, la rencontre du Cadre sectoriel de dialogue justice et droits humains a été adopté en septembre 2016 par le Gouvernement burkinabè, pour une période de 4 ans (2016-2020).

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Migrations : réunion à Malte des ministres de l’Intérieur de l’Union européenne

Depuis plus d’un an, les Européens ont relancé les négociations enlisées depuis deux décennies pour trouver une solution pérenne à la question migratoire. C’est surtout le règlement de Dublin qui pose (...)

RDC : Un deuxième vaccin contre Ebola en essaie

La RDC a annoncé vendredi 20 septembre qu’elle allait utiliser un deuxième vaccin pour lutter contre la maladie à virus Ebola. L’utilisation de ce deuxième vaccin est une recommandation du Groupe (...)

Commentez