Burkina/Balai citoyen : Samsk le Jah et Guy Hervé Kam déchargés des responsabilités du mouvement

Le Balai Citoyen a vu le jour le 25 août 2013 sur initiative des artistes musiciens Samsk le Jah et Smockey. C’est une organisation de la société civile qui a été mise en place pour contester la volonté de l’ancien président Blaise Compaoré de briguer un autre mandat en 2015 alors que la constitution le lui interdisait. L’avocat Guy Hervé Kam a rejoint le mouvement et est l’un des portes parole de sa coordination nationale. L’organisation devient alors un acteur majeur dans la chute du régime Compaoré en 2014. Six ans après la création du Balaie Citoyen, un des membres fondateurs Samsk le Jah et l’un des portes paroles du mouvement ont cédé leur place à la coordination du mouvement à l’issue de la 3e édition du camp cibal tenue à Kaya le dimanche 4 août 2019.

Samsk le Jah et Guy Hervé Kam ont cédé dimanche dans l’après-midi leurs responsabilités dans la coordination du Balai Citoyen. Le premier a été remplacé par trois autres membres du mouvement dont Ollo Matias Kambou, Malika Patricia Kabré et Mariam Ouédraogo. Guy Hervé Kam quant à lui, a cédé sa tâche de porte-parole à Eric Ismaël Kinda.

L’avocat partageait cette fonction avec un autre membre fondateur, le rappeur Smockey qui conserve toujours son rôle de porte-parole au sein du Balai Citoyen.
Pour l’instant, les raisons de ce changement n’ont pas encore été évoquées. Celles du maintien de Smockey en tant que porte-parole non plus.

C’est une nouvelle page de l’histoire du mouvement qui s’ouvre ainsi, quand on sait que les trois principales figures du balai citoyen ont ensemble dirigé l’organisation pendant près d’une décennie sans une discorde apparente.
Néanmoins, le mouvement doit évoquer dans les jours à venir les raisons de ce changement que nul n’a vu venir en dehors des intimes du groupe.

KS/Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Migrations : réunion à Malte des ministres de l’Intérieur de l’Union européenne

Depuis plus d’un an, les Européens ont relancé les négociations enlisées depuis deux décennies pour trouver une solution pérenne à la question migratoire. C’est surtout le règlement de Dublin qui pose (...)

RDC : Un deuxième vaccin contre Ebola en essaie

La RDC a annoncé vendredi 20 septembre qu’elle allait utiliser un deuxième vaccin pour lutter contre la maladie à virus Ebola. L’utilisation de ce deuxième vaccin est une recommandation du Groupe (...)

Commentez