FETE DE TABASKI 2019 : le prix des moutons varie entre 30 000 et 500 000 FCFA

La fête de la Tabaski communément appelée « fête des moutons » arrive à grand pas. Pour les fidèles musulmans, s’acheter un mouton s’avère nécessaire pour accomplir son devoir de croyant. Cependant le prix du mouton n’est pas toujours favorable à toutes les couches sociales. Pour avoir plus d’informations l’équipe de Refletafrique s’est rendue au marché de bétail Sougr-Nooma de Tanghin, dans la ville de Ougadougou le vendredi 09 août 2019.

Il était 13 heures lorsque nous sommes arrivés au marché de bétail Sougr-Nooma de Tanghin. Dans les environs comme à l’intérieur du marché, on y trouve des moutons partout. L’on a l’impression de voir un gigantesque troupeau de moutons dans pâturage étendu à perte de vue. De chaudes discussions sont engagées entre vendeurs et acheteurs. Le coût des bêtes varie entre 30 000 fcfa et 300 000 fcfa. Mais la plupart des vendeurs que nous avons interrogés ont montré une insatisfaction sur le rythme du marché.

C’est par exemple le cas de Lassané Ouédraogo qui se plaint de la lenteur du marché. « En toute sincérité il n’y a pas de marché depuis plus d’une semaine nous ne recevons que des visiteurs et non des clients. Chez nous il n y a pas de prix fixe, c’est la valeur du mouton qui détermine son prix. Le prix varie entre 100 000 fcfa et 300 000 fcfa » a laissé entendre Lassané Ouédraogo. Un peu plus loin c’est Drissa Sawadogo qui nous a réçu. Contrairement au vendeur précédent, chez Drissa le prix varie entre 30 000 fcfa et 75000 fcfa. Mais comme son collègue il se plaint aussi du marché. « Le marché ne va pas alors que nos moutons ne sont pas chers. L’année précédente le marché a été très fructueux mais cette année c’est le contraire. Nos moutons viennent de Djibo, Titao, Mané et Yolgo. En plus de la distance nous sommes aussi de la tracasserie routière, c’est vraiment compliqué pour nous » a déploré Drissa. Yacouba Nikiema, un client se retourne bredouille à la maison car il juge les prix trop chers. Les vendeurs gardent quand même espoir que ça ira jusqu’à dimanche

MC la voix des sans voix

Dans la même rubrique

Chili : L’état d’urgence décrété à Santiago du Chili après une journée de violences

Le président chilien a décrété vendredi soir l’état d’urgence dans la capitale après des émeutes liées à l’augmentation du prix du ticket de métro. Initié le 6 octobre après l’augmentation du prix du titre (...)

Mexique : violents affrontements dans le fief d’El Chapo

Les forces de l’ordre mexicaines et des bandes armées se sont violemment affrontées jeudi soir à Culiacan, fief d’El Chapo, un chef de cartel qui purge depuis juillet dernier une peine de prison à (...)

Commentez