Centrafrique : le parti de l’ex-président Bozizé se range du côté de l’opposition

Le parti politique Kwa Na Kwa (KNK) de l’ex-président centrafricain François Bozizé a décidé de se ranger désormais du côté de l’opposition, a déclaré lundi le secrétaire général du parti, Bertin Béa, lors du dernier congrès du KNK.

Après un réquisitoire de la gouvernance de l’actuel président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, M. Béa a annoncé le divorce du KNK de la majorité présidentielle pour le prochain cycle électoral 2020-2021.

Ouvert à Bangui ce lundi, les travaux du congrès du KNK devront se poursuivre les autres jours dans la ville centrafricaine de Bossangoa (nord-ouest), également considéré comme le fief du parti. C’est aussi dans cette localité que les grandes recommandations seront déterminées.

En juillet, le KNK avait annoncé le prochain retour de M. Bozizé pour se porter candidat à la prochaine présidentielle dont le premier tour se tiendra fin 2020.
Chassé du pouvoir en mars 2013, M. Bozizé vit actuellement en exil en Ouganda. Le mandat d’arrêt du parquet de la République centrafricaine l’accusant de crimes contre l’humanité et d’incitation au génocide est toujour pendant.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

RDC – Formation du gouvernement : la liste rejetée faute de femmes

Jamais sans les femmes. Le chef de l‘État de RDC Félix Tshisekedi a rejeté mercredi la liste des membres du gouvernement présentée par son Premier ministre. Retour à la case départ ? Félix (...)

Yémen : les combats à Aden révèlent les divisions au sein de la coalition

Quarante morts et 260 blessés dont de nombreux civils, selon l’ONU. Depuis mercredi les combats à Aden mettent en lumière au Yémen les divisions au sein de la coalition menée par Riyad. Ce sont en (...)

Commentez