Centrafrique : le parti de l’ex-président Bozizé se range du côté de l’opposition

Le parti politique Kwa Na Kwa (KNK) de l’ex-président centrafricain François Bozizé a décidé de se ranger désormais du côté de l’opposition, a déclaré lundi le secrétaire général du parti, Bertin Béa, lors du dernier congrès du KNK.

Après un réquisitoire de la gouvernance de l’actuel président centrafricain Faustin-Archange Touadéra, M. Béa a annoncé le divorce du KNK de la majorité présidentielle pour le prochain cycle électoral 2020-2021.

Ouvert à Bangui ce lundi, les travaux du congrès du KNK devront se poursuivre les autres jours dans la ville centrafricaine de Bossangoa (nord-ouest), également considéré comme le fief du parti. C’est aussi dans cette localité que les grandes recommandations seront déterminées.

En juillet, le KNK avait annoncé le prochain retour de M. Bozizé pour se porter candidat à la prochaine présidentielle dont le premier tour se tiendra fin 2020.
Chassé du pouvoir en mars 2013, M. Bozizé vit actuellement en exil en Ouganda. Le mandat d’arrêt du parquet de la République centrafricaine l’accusant de crimes contre l’humanité et d’incitation au génocide est toujour pendant.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 13 novembre 2019

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 13 novembre 2019, en séance ordinaire, de 09 H 15 mn à 13 H 45 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian (...)

Burkina Faso : Un parti politique de l’opposition, le Front patriotique pour le renouveau, suspendu de ses activités pour trois mois

C’est par un arrêté signé de ce mercredi, 13 novembre 2019, que l’institution de tutelle, le ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, a rendu publique (...)

Commentez