Deux internationaux de rugby kényans condamnés à 15 ans pour viol

La justice kényane n’a pas été tendre avec deux internationaux de rugby. Frank Wanyama et Alex Olaba ont été condamnés à 15 ans de prison pour viol.

C’est un procès qui, aux yeux de certains activistes, met en lumière la tradition d’une culture du viol dans le rugby kényan. Mais si d’autres en ont échappé, ces deux rugbymen, Frank Wanyama et Alex Olaba, eux ont payé au prix fort leur implication dans un viol collectif. Ils ont été reconnus coupables par un tribunal de Nairobi et pris très cher comme sentence. « Tout compte fait, je vais condamner le premier accusé sur le premier chef de viol collectif à une peine de quinze ans d’emprisonnement. Pareil pour le deuxième, accusé aussi de viol collectif, il est également condamné à une peine de quinze ans d’emprisonnement. », a annoncé vendredi la juge Martha mutuku.

Âgés, respectivement, de 24 et 23 ans, Frank Wanyama et Alex Olaba sont condamnés pour des faits qui remontent à l’année dernière. Les deux hommes faisaient partie de l‘équipe du Kenya de rugby à 7 qui a remporté le tournoi de rugby Series en 2016 à Singapour.

Dans la même rubrique

Pré-accord conclu à Malte sur une répartition automatique des migrants (officiel)

Un pré-accord a été trouvé à Malte entre quatre pays de l’UE pour la mise en place d’un système de répartition automatique des migrants débarquant à Malte ou en Italie, ont annoncé à la presse les (...)

Dopage : la Russie sera encore suspendue lors des Championnats du monde 2019 d’athlétisme

Commentez