SIDA : Le président Kaboré participera à la conférence en France du Fonds mondial de lutte contre le sida

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prendra part, du 9 au 11 octobre à Lyon, en France, à la sixième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, a annoncé la présidence dans un communiqué.

La conférence de Lyon vise à mobiliser environ 14 milliards de dollars pour le financement des programmes 2021-2023. Les fonds serviront non seulement à la prise en charge des médicaments, mais également à renforcer les institutions de santé et de promotion sociale des pays du Sud, selon la même source.

Le président Kaboré et de hautes personnalités, dont le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesu, le directeur exécutif du Fonds mondial, Dr Peter Sands, le président du conseil d’administration du Fonds, Donald Kaberuka, des prix Nobel de médecine et des donateurs privés, auront des échanges sur les meilleures stratégies pour la mobilisation et l’utilisation des fonds, autour du président français Emmanuel Macron.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, créé en 2002, a pour objectif, fixé par l’ONU, d’éradiquer l’épidémie du VIH d’ici à 2030. Plus de 12 milliards de dollars avaient été collectés lors de la précédente conférence en 2016 au Canada.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Niger : les inondations forcent 23 000 personnes à quitter leur foyer

Quelque 23.000 personnes ont dû quitter leurs foyers depuis début octobre à cause d’inondations dans la région de Diffa, dans le sud-est du Niger, ont annoncé samedi des députés de la région, dans une (...)

Côte d’Ivoire : Migrations, de plus en plus d’Ivoiriennes victimes de traite d’êtres humains

Le nombre de femmes venues de Côte d’Ivoire qui se retrouvent réduites en esclavage dans des pays d’Afrique du Nord et d’Europe est en hausse, alerte l’Organisation internationale pour les migrations (...)

Commentez