Tunisie : le candidat Karoui demande un report de la présidentielle

Alors que la Tunisie attend toujours les résultats complets et officiels des législatives de dimanche qui doivent être dévoilés mercredi, le candidat à la présidentielle Nabil Karoui - arrivé second au premier tour - réclame un report du second tour prévu ce dimanche 13 octobre. L’affiche doit l’opposer au juriste Kais Saied, mais l’homme d’affaires et de médias est toujours en détention pour des soupçons de fraude fiscale et de blanchiment d’argent.

Ses avocats ont déposé un recours mardi matin auprès du tribunal administratif de Tunis. Information confirmée au téléphone par Abdelaziz Belkhodja, le porte-parole de Nabil Karoui. Il invoque une rupture de l’égalité des chances alors que le candidat reste en détention depuis le 23 août. Pas de campagne donc pour lui. Les observateurs déployés par l’Union européenne notent d’ailleurs ce mardi une campagne du silence, car son adversaire Kaïs Saïed annonçait samedi qu’il refuse de battre campagne au nom justement de l’égalité des chances. Cette absence d’égalité des chances a aussi été dénoncée ces derniers jours par le patron de l’Isie, l’instance en charge de l’élection, et par le président de la république

Quoi qu’il en soit, ce nouveau recours déposé est la suite logique de la stratégie du camp Karoui comme le rappelait un communiqué publié ce mardi. Le 30 septembre, ils avaient dans un premier temps saisi l’Isie pour que l’homme d’affaires puisse se déplacer librement et rentrer directement en contact avec les médias.

Ils n’ont pas été entendus et passent donc à l’étape suivante. Mais attention, le porte-parole précisait bien que cette demande de report du second tour n’est pas corrélée à un éventuel retrait de Nabil Karoui, comme on a pu le lire parfois sur internet. De son côté, le tribunal administratif confirme avoir reçu le recours, mais ne dit pas en revanche dans quel délai il sera traité.

En cas de défaite, les avocats de l’homme de télé sont prêts à déposer des recours pour contester une élection dont l’un des finalistes est emprisonné depuis un mois et demi.

Par ailleurs, le bureau politique de Qalb Tounes - parti fondé par Nabil Karoui – doit normalement se réunir ce mercredi après l’annonce officielle des résultats des élections législatives. Selon Abdelaziz Belkhodja, il s’agira d’affiner la stratégie du candidat.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Syrie : Mattis regrette le retrait des soldats américains du nord du pays

Alors que la Turquie poursuit son opération, Washington a annoncé ce dimanche 13 octobre le retrait de la totalité de ses troupes présentes en Syrie. Une décision nécessaire selon l’administration (...)

Burkina Faso : le chef de la diplomatie condamne l’attaque contre une mosquée dans le nord du pays

Le ministre burkinabè des Affaires étrangères Alpha Barry a condamné dimanche l’attaque qui a fait une quinzaine de morts vendredi soir dans une mosquée dans le nord du pays. "Je condamne avec la (...)

Commentez