Togo : Refonte des listes électorales avant la présidentielle

Tous les jeunes en âge de voter et tous ceux qui ne se sont pas inscrits lors des dernières opérations de recensement ont la possibilité depuis vendredi et ce jusqu’à dimanche se présenter dans les centres de vote pour se faire enrôler. La première journée a connu beaucoup de couacs.

Malgré les incessants appels des candidats déclarés, des partis politiques et des organisations de la société civile, le premier jour de la révision des listes n’a pas mobilisé de monde.

L’opération de recensement proprement dite a démarré avec plusieurs difficultés et pour Gérard Adja du Mouvement populaire pour la démocratie et le développement, il faut vite faire quelque chose
« C’est du désordre partout. Ce matin, les kits qui ont été livrés aux gens n’étaient initialisés. Alors cette journée a été uniquement consacrée au déploiement des kits et puis à leur initialisation. Les endroits où cette opération a eu lieu un peu plus tôt, soit les kits ne marchent pas – donc les opérations de recensement n’ont pas démarré – soit on constate des pannes sur les machines. »
Dans tous les cas, pour le président de la Céni, Tcambankou Ayassor, le processus a bien démarré et des dispositions sont prises et tous les problèmes signalés sont pris en compte.

« Sur le territoire national, globalement, l’ensemble du matériel a été déployé. Mais pour un certain nombre de questions de logistique d’approche, certaines localités n’ont pas reçu le matériel dans les délais prévus. Mais actuellement c’est un problème qui est globalement en train d’être résolu. Sur la question des machines, tout a été mis en œuvre pour mettre à niveau les équipements d’enregistrement. »
L’opération de révision prend fin ce dimanche.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Tchad : débat sur l’éventuel envoi de troupes dans le fuseau central du G5 Sahel

La classe politique est divisée sur un éventuel déploiement de troupes tchadiennes dans le fuseau central du G5 Sahel. Les militaires ont été sollicitées pour renforcer Barkhane et faire face aux (...)

Irak : le Premier ministre annonce qu’il va présenter sa démission au Parlement

Après deux mois de violente contestation, le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi a annoncé ce vendredi 29 novembre qu’il allait présenté sa démission, comme l’a réclamé le grand ayatollah Ali (...)

Commentez