Burkina : plus de 4500 défilants attendus à la célébration du 11 décembre à Tenkodogo

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, Siméon Sawadogo, a indiqué jeudi à Ouagadougou, que plus de 4500 personnes participeront au défilé de la fête de l’indépendance du Burkina Faso, le 11 décembre prochain à Tenkodogo, chef-lieu de la région du Centre-Est.

« Nous sommes à quelques jours de la manifestation du 11 décembre 2019 et le comité national d’organisation est en train de s’activer pour accueillir les défilants qui seront plus de 4500 dans la ville de Tenkodogo », a affirmé, le ministre d’Etat en charge de l’administration territoriale, Siméon Sawadogo

Sawadogo qui s’exprimait jeudi à Ouagadougou au cours du point de presse du gouvernement a précisé que les festivités du 11 décembre dans la région du Centre-Est seront célébrées dans la sobriété, au regard du contexte sécuritaire difficile que traverse le Burkina Faso.
Le 6 novembre dernier, un convoi de 5 bus, en partance pour la mine d’or de la société canadienne Sémafo à Boungou dans la région de l’Est, a sauté sur un engin explosif posé par des assaillants faisant au moins 37 morts, 60 blessés et de nombreux disparus.

Le ministre d’Etat a expliqué que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a recommandé aux Burkinabè de fêter de manière sobre ce 11 décembre, en vue d’apporter leurs soutiens aux forces de défenses et sécuritaires(FDS) qui se battent jour et nuit au péril de leur vie pour sauver l’intégrité du territoire national.
Mais, a-t-il poursuivi, « nous aurons à Tenkodogo un défilé civil et militaire comme chaque année ».

Selon lui, la manifestation placée sous le thème « Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire engagement patriotique en vue de la consolidation de l’Etat-nation » interpelle tous les citoyens à apporter leur touche au développement du pays.

Siméon Sawadogo, a salué les efforts consentis des filles et fils de la région du Centre- Est pour la réussite de l’événement dans la cité de Zoungranatenga et a signalé que les travaux ont atteint un taux d’exécution de 95%.
Il a souligné que la cité des forces vives, les voiries urbaines et la salle polyvalente de Tenkodogo sont presque prêtes pour abriter l’événement.

Le premier responsable en charge de l’administration territoriale a également signalé la réalisation d’autres infrastructures dans les provinces du Kourittenga et du Koulpélogo (deux autres province de la région) pour cette célébration des festivités de la fête nationale dans la région du Centre-Est.
En rappel, le Burkina Faso accédait à son indépendance le 5 août 1960 à Paris avec son premier président Maurice Yaméogo.

Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Burkina : Quatorze morts lors d’une attaque contre une église dans l’est du pays

Une attaque a visé dimanche l’église protestante d’Hantoukouri dans le département de Foutouri dans l’est du Burkina Faso, faisant quatorze (14) morts et plusieurs blessés. Ce dimanche, des individus (...)

Burkina Faso : attaque du poste de police de Yendéré à la frontière ivoirienne

Au Burkina Faso, des hommes armés non encore identifiés ont attaqué le poste de police de Yendéré situé à la frontière avec le Côte d’Ivoire, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, blessant deux (...)

Commentez