La France renonce à la livraison controversée de six bateaux aux garde-côtes libyens

La France a renoncé à la livraison controversée de six navires à la Libye pour renforcer le contrôle de ses côtes, en raison de « la situation » dans le pays, a appris l’AFP lundi 2 décembre, de sources concordantes. La ministre des Armées Florence Parly « a finalement décidé de ne pas livrer les embarcations à cet Etat », écrit le ministère dans un mémoire envoyé à la Cour administrative d’appel de Paris, saisie par huit ONG qui redoutaient des « crimes » contre les migrants. « La situation en Libye ne permet pas de réaliser ce don d’embarcations », a confirmé le ministère des Armées.

Dans la même rubrique

Taxe numérique : « forte » riposte européenne si sanctions américaines (Le Maire)Troubles en Iran : Téhéran rejette les bilans qui seraient fournis par des « groupes hostiles »

Rougeole : 55 morts aux Samoa, l’OMS met en garde contre un recul dans les efforts pour éradiquer la maladie

Commentez