Terrorisme : L’auteur de l’attentat d’Istanbul identifié

Le ministère turc des Affaires étrangères a confirmé avoir identifié l’auteur de l’attentat meurtrier perpétré dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier dans une boîte de nuit d’Istanbul.

« La personne qui a commis l’attentat terroriste d’Istanbul a été identifiée », a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, à l’agence progouvernementale Anadolu, sans donner de détails sur l’auteur de l’attentat, qui était toujours en fuite mercredi.

Mardi, les médias turcs annonçaient que la police était à la recherche d’un homme de 28 ans de nationalité kirghize.

Dans la nuit de samedi à dimanche, un individu équipé d’un fusil d’assaut a surgi devant la boîte de nuit Reina, au cœur d’Istanbul, et a ouvert le feu sur les personnes qui se trouvaient devant l’entrée. L’assaillant a abattu d’abord un policier et un civil. La boîte de nuit est située dans le quartier d’Ortaköy, au bord du Bosphore, dans la partie européenne de la ville. Après être entré dans la discothèque, l’assaillant a tiré au hasard sur la foule. L’attaque a fait au moins 39 morts et 69 blessés. Les terroristes du groupe extrémiste Daech ont revendiqué ce lundi ce massacre.

HDAY

Source : SPUTNIKNEWS

Dans la même rubrique

Burkina : des positions de l’armée attaquées dans le Nord et le Sahel

Des positions de l’armée burkinabè ont été la cible d’attaques armées jeudi, dans les localités de Namissiguima (Centre-nord) et à Kelbo (Sahel), a appris Xinhua de sources sécuritaires. Selon une (...)

Algérie : manifestation nocturne contre la présidentielle du 12 décembre

La mobilisation continue, en Algérie, contre la tenue de la présidentielle, le 12 décembre prochain. Mercredi soir, des manifestants sont sortis, à Alger, au 4e jour de la campagne électorale. Les (...)

Italie : un Italien d’origine sénégalaise prend des collégiens en otage

Le drame migratoire a pris une tournure digne d’un film d’action, avec une prise d’otages réalisée par un Italien d’origine sénégalaise. Ousseynou Sy (c’est son nom, NDLR) aurait agi sous le poids du (...)

Le désespoir de Macron, les « gilets jaunes » lancent l’« acte X » de leur mobilisation

Alors que le gouvernement français compte sur le « grand débat national » pour canaliser la contestation des « gilets jaunes », de nouveaux rassemblements sont prévus ce samedi 19 janvier à Paris et en (...)

Commentez