Alimention infantile : Les farines infantiles en complément du lait maternel

Au Burkina Faso, on rencontre plusieurs entreprises de transformation agroalimentaire. Les céréales constituent pour certaines, la matière première de transformation et de production des farines infantiles. Ce produit alimentaire, destiné à la consommation humaine, est obtenu à partir des graines de céréales, par des opérations mécaniques et thermiques de transformation au cours desquelles, l’endosperme est réduit en poudre suffisamment fine. Ces farines infantiles sont destinées aux nourrissons de 6 à 24 mois en complément du lait maternel.

La farine infantile est un aliment que l’on donne sous forme de bouillie aux enfants à partir de l’âge de six (6) mois en complément du lait maternel. Pour ce faire, elle est spécialement conçue pour couvrir leurs besoins nutritionnels en tenant compte des apports du lait maternel, des modalités de préparation et de la fréquence journalière des repas. Elle doit être salubre, acceptable et avoir une bonne valeur nutritionnelle.

On distingue parmi les farines infantiles deux types selon leur mode de préparation :
-  les farines dites ‘’ à cuire’’, qui nécessitent une cuisson à ébullition plus ou moins prolongée par l’utilisateur
-  les farines instantanées que l’on prépare sous forme de bouillies par simple mélange avec de l’eau portée à ébullition
Les nourrissons et les jeunes enfants sont très sensibles aux maladies d’origine alimentaire :
-  elle doit être saine, propre à la consommation humaine et de qualité alimentaire ;
-  elle doit être exempte d’odeurs et de goûts anormaux ainsi que d’insectes vivants ;
-  elle doit être exempte de souillures (impuretés d’origine animale, y compris les insectes morts) en quantités susceptibles de présenter un risque pour la santé.

Ils doivent donc recevoir des aliments de très bonnes qualités sanitaires, emballées dans des récipients préservant les qualités hygiéniques, nutritionnelles, technologiques et organoleptiques des produits.

Samy SP
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

Science : Vers l’élimination du cancer du col de l’utérus

Les programmes de vaccination contre le VPH ont entraîné une baisse importante des infections causées par ce virus au cours de la dernière décennie. L’efficacité de la vaccination contre le virus du (...)

Santé : Le premier vaccin créé avec une intelligence artificielle

Une équipe australienne a conçu un vaccin contre la grippe doté d’un adjuvant découvert par un algorithme. L’intelligence artificielle pourrait à l’avenir se généraliser pour accélérer et rationaliser le (...)

Burkina : La Société de Cardiologie du Burkina (SO. CAR. B) veut contribuer davantage à la lutte contre les affections cardiovasculaires et diabète.

davantage à la lutte contre les affections cardiovasculaires et diabète. La société de cardiologie du Burkina a organisé le mercredi 19 juillet 2018 les 6e journées scientifiques. Placé sous le thème, (...)

Dengue et Ebola : Le jus de feuilles de papaye pour prévenir et traiter la fièvre hémorragique

Depuis quelques années, le continent Africain est victime de certaines maladies virales, dont la dengue et Ebola. Parmi la multitude de prise en charge, il existe la médecine traditionnelle qui est (...)

Commentez