Mali : un couple lapidé à mort pour concubinage par des « islamistes »

Un couple a été tué à coups de pierres ce mardi au Mali dans la région de Kidal plus précisément dans l’extrême nord-est du pays. Leur reprochant de vivre en concubinage en violation de « la loi musulmane », l’homme et la femme ont tous les deux été tués par des « islamistes ».

C’est la première fois, depuis 2012, que des faits similaires sont signalés au Mali. Les islamistes ont creusé mardi deux trous dans lesquels ils ont mis l’homme et la femme qui vivaient maritalement sans être mariés. Selon un élu, 4 personnes ont jeté des cailloux aux deux personnes, jusqu’à ce qu’elles trouvent la mort. La lapidation s’est déroulée à Taghlit, entre les localités de Aguelhoc et Tessalit. D’après cet élu, « le couple non marié a été arrêté » par « les islamistes ». Ces derniers « ont déclaré qu’ils ont violé la loi musulmane et qu’il fallait les lapider. C’est ce qu’ils ont fait », a-t-il indiqué.

Moussa Kaboré
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

L’ONU et le monde célèbrent Nelson Mandela « défenseur mondial de la dignité et de l’égalité »

Nelson Mandela était un « extraordinaire défenseur mondial de la dignité et de l’égalité » a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres dans son message marquant la Journée internationale qui (...)

Centrafrique : vers l’insertion des groupes armés dans les corps paramilitaires

L’insertion des éléments de groupes armés dans les corps paramilitaires de la République centrafricaine (RCA) est une réponse à la pacification et la sécurisation de la RCA, et un modèle original de (...)

Burundi : trois écolières écrouées pour avoir gribouillé la photo du président

Au Burundi, on ne blague pas avec la photo ou l’image du président. Trois écolières de la province de Kirundi, dans le nord-est du Burundi ont été arrêtées la semaine dernière pour des gribouillages sur (...)

Cameroun : l’opposition annule des manifestations prévues samedi

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), parti de l’opposant Maurice Kamto arrêté lundi, a décidé d’annuler des manifestations prévues samedi dans plusieurs villes du pays pour réclamer sa (...)

Commentez