Commune de Ouagadougou : construction d’urgence de caniveaux pour faire face aux inondations

La saison des pluies s’annonce au Burkina-Faso. Les premières pluies ont inondé particulièrement certaines parties de la capitale. C’est un signal fort ! La mairie de la ville pense qu’il n’est pas encore trop tard. C’est pourquoi, cette semaine elle a entamé une action concrète sur le terrain dans deux localités réputées pour être des quartiers très inondables en temps pluvieux. Cela viserait «  à soulager les populations ». On en sait d’avantage !

Au fait, le 24 mai 2017, le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé et le chargé d’affaires de l’ambassade de France, Nicolas Groper, ont procédé, au lancement des travaux d’urgence d’assainissement pluvial dans deux quartiers très inondables de la ville. Notamment, Tanghin et Kilwin.
Les travaux d’urgence d’assainissement pluvial lancés dans les deux quartiers (Tanghin et Kilwin) visent justement à parer un temps soit peut aux inondations pendant la saison hivernale. C’est un projet de la mairie de Ouagadougou. Les travaux consisteront principalement à la construction de caniveaux dans ces deux zones. Le coût des différentes réalisations s’élèvera à 434 728 950 FCFA avec un délai de trois mois d’exécution.

La réalisation de ce projet va évidement réduire les risques d’inondations ainsi que le calvaire que subissent les populations des arrondissements 4 et 3 à chaque saison de pluie. En effet, « L’arrondissement 4 bénéficie déjà d’importants investissements de constructions de caniveaux dont les travaux ont démarré il y a de cela plus de 6 mois », rappelle Armand Pierre Béouindé, maire de la commune de Ouagadougou.
Dans la réalisation de ce projet, le partenaire de la mairie est l’Agence française de développement (AFD). Nicolas Groper, traduit la volonté de l’ambassade de France à toujours accompagner la mairie dans ses activités et cela depuis de nombreuses années.

Moussa Kaboré
Refletafrique.net

Dans la même rubrique

RDC : L’EI revendique deux attaques dans l’est du pays

Le groupe État islamique a revendiqué une nouvelle attaque jeudi dans l’est de la RDC à travers son canal officiel. En général, les attaques de ce genre dans le territoire de Beni sont attribuées aux (...)

Centrafrique : 34 personnes tuées dans une attaque.

La Centrafrique serait-elle en train de renouer avec la violence ? Ce mercredi 22 mai, un massacre a été perpétré dans trois villages dans la zone de Paoua. Depuis la signature des accords de paix (...)

Commentez